Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (739 résultats)

Une marée noire a été découverte dans la mer Noire près des côtes d'Odessa en Ukraine, le service de presse du bureau du procureur de la région d'Odessa a indiqué que l'étendue de la zone de la marée noire était estimé à plus de 840.000 mètres carrés.
 
Le bureau du procureur a déclaré que cette marée noire a été causé par le déversement des produits pétroliers du « Bauman Nikolai », un navire qui a coulé près du delta du Danube.
 
Les Organismes d'État compétents, à la demande du bureau du procureur font la vérification des estimations du volume de pétrole déversé dans la mer et tentent d'estimer actuellement les dégâts qui pourront être causés par cette marée noire.
 
Le bureau du procureur a ouvert une enquête criminelle en vertu de l'article 243 du Code pénal de l'Ukraine (pollution de ...

A la date du 11 Mars, la Californie a été touché par un séisme d'intensité moyenne qui pourrait être le signe précurseur d'un séisme plus important. Les autorités invitent la population à se préparer à 2 semaines d'autonomie car il existe un risque marginal de Big One (magnitude supérieure à 9) dans les 72 heures.
 
Les récentes émanations de gaz au large des côtes californiennes constituent également un signe avant coureur de séisme. En outre, l'indice d'activité de la magnétosphère (Haarp - lien)  indique également des conditions favorables à un séisme de grande ampleur dans les 36 heures.
 
Par ailleurs, le risque sismique est également présent au niveau de la faille de New Madrid ainsi que sur la péninsule japonaise. Une alerte vigilance a été lancée sur la période qui part d'aujourd'hu...

En février 2013, la région des îles Salomon ont vu naitre un violent essaim sismique à proximité des îles Santa cruz, avec des tremblements de terre atteignant une magnitude de 8.0 sur l'échelle de Reichter. Ces manifestations ont durés de nombreux jours ou s'en étaient suivis un nombre impressionant de violentes répliques, atteignant même les côtes Japonaises et répercutant de fortes secousses jusqu'au Kamchatka.
 
Si ces évènements n'ont une fois de plus pas défrayé la chronique chez les médias officiels, il apparaissait évident qu'il n'était pas ici question d'une manifestation naturelle sans gravité, bien qu'impressionante, mais d'un effet provoqué par de bien plus grandes forces : un changement radical est en train de s'opérer au niveau des plaques tectoniques, ce qu'explique la suit...

Une alerte de plus quand à la Californie et aux problèmes possibles au niveau sismique. Bien sur, officiellement, il n'y a pas à s'inquiéter, mais officieusement, certaines inquiétudes se font sentir puisqu'on parle de mouvements des plaques tectoniques qui seraient à l'origine de la libération de méthane dans la baie de Santa Monica.
 
Les autorités ont expliqué qu'une odeur nauséabonde est à l'origine de nombreux appels aux services d'incendie dans la ville de Los Angeles ce dimanche, l'origine pourrait être le résultat d'une grande libération de méthane dans la baie de Santa Monica. Le service des incendies de Santa Monica a déclaré dans un communiqué départemental qu'ils pensent que la forte odeur a été provoquée par une fuite de méthane naturel en dessous du plancher océanique.
 
Bria...

Un astéroïde récemment découvert de la taille d'un gratte-ciel traversera le voisinage de la Terre ce week-end, quelques jours après qu'un autre se soit approché encore plus prés de notre planète.
 
Large de 100 mètres, l'astéroïde « 2013 ET » frôlera la Terre à une distance de 960.000 km samedi 9 Mars. Le survol de cette roche de l'espace surviendra quelques jours après que l'astéroïde 2013 EC se soit approché de nous à une distance de 370.000 km le matin du lundi 4 Mars.
 
Au moment de son passage, « 2013 ET » sera à une distance équivalente à 2,5 fois celle entre la Terre et la lune, ce qui est trop loin pour que la plupart des astronomes puissent le repérer dans le ciel nocturne. Mais le « Virtual télescope Project » en Italie, dirigé par l'astrophysicien Gianluca Masi, diffusera en dir...