Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (739 résultats)

Nouvel accroissement de l'activité solaire : Après la news que j'ai publié aujourd'hui, le soleil a émis une troisième importante éruption solaire. Cette éruption est classée comme une X 3.2 et a été accompagnée d'une éjection de masse coronale. C'est la plus forte jusqu'à présent cette année, et elle surpasse en force les deux précédentes - de classe X elles aussi - et qui ont eu lieu plus tôt dans les dernières 24 heures !
 
Je n'ai jamais de mémoire rapporté une telle activité, car 3 éruptions de classe X en 24 heures, ce n'est quand même pas rien, d'autant plus qu'elles surviennent après une longue période d'accalmie depuis ses derniers soubressauts significatifs survenus vers la fin 2012. Je n'ai malheureusement pas les qualifications nécéssaires pour en tirer des conclusions, les ex...

Le 13 mai 2013, le soleil a émis une éruption de classe X 2.8, avec un pic à 12:05 HAE. Il s'agit de la plus forte éruption de classe X de 2013 à ce jour, dépassant en force la flambée de classe X 1.7 qui est survenue 14 heures plus tôt. C'est la 16 ème éruption de classe X et la troisième en puissance du cycle solaire actuel. Il s'agit de la plus forte la plus forte éruption de 2013 à ce jour.
 
Auparavant, Le 12 mai 2013, le soleil avait émis une première éruption solaire importante, avec un pic à 10 h HAE. Cette éruption est considérée comme étant une X 1.7, ce qui en fait la première éruption de classe X de 2013. Cette éruption a également été associée à un autre phénomène solaire, appelé « éjection de masse coronale » (CME) qui peut envoyer de la matière solaire dans l'espace. Elle n...

Le sud-ouest de la Grande île est ravagé depuis plusieurs semaines par une invasion de criquets. Toutes les cultures de cette partie de Madagascar sont atteintes par une centaine d'essaims. La population déjà bien démunie est menacée de perdre le peu qu'elle pouvait espérer de la future récolte.
 
Une récente mission de comptage des criquets est parvenue au résultat vertigineux de 500 milliards ! Ce sont donc de véritables nuées de ces insectes volants qui s'abattent sur le sud-ouest de Madagascar. Le temps de se poser et les cultures disparaissent en quelques heures englouties par des mandibules voraces.
 
En une seule journée, les criquets pèlerins (wiki) peuvent engloutir jusqu'à 100.000 tonnes de végétation verte : adieu riz, pâtures, maïs, canne à sucre, rien ne les rebute, rien ne l...

Comme vous avez pu le lire dans un récent article, les semences traditionnelles et la biodiversité qui les accompagnent sont en grave danger !

Alors que les grands pères de nos grands pères se sont transmis jusque là ces précieuses graines de la vie, fruit de leur labeur mais aussi de leurs riches expériences, le lobbyisme agricole et la bande de décérébrés sui leur servent d'appui scientifique font pression sur les gouvernements pour interdire les semences naturelles au profit de leurs merdes génétiquement modifiées, ruinant ainsi de nombreux agriculteurs, la santé des consommateurs, et compromettant au passage l'avenir de la flore et faune naturelle, et donc au final la terre dans son ensemble !

 
Face à ce drame qui est la conséquence directe d'une prostitution politique aveugle et suic...

Les autorités sanitaires américaines ont mis en garde la population suite à deux cas de « superbactérie du sexe » à Hawaii. Cette superbactérie sexuellement transmissible serait une souche résistante de la gonorrhée.

Les Centers for Disease Control and Prevention ont demandé au Congrès américain de dégager 50 millions de dollars afin de développer au plus vite un nouvel antibiotique afin de traiter cette souche résistante de la maladie. Le premier cas identifié aux Etats-Unis remonte à 2011 chez une jeune femme de l'île d'Hawaï.
 
Cette « superbactérie du sexe », appelée H041, a été découverte au Japon en 2011. Elle s'est ensuite répandue à Hawaii et a refait surface en Californie et en Norvège. Les médecins avertissent que cette souche de la gonorrhée est résistante aux antibiotiques et ...