Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (737 résultats)

C'est une bonne nouvelle en soi, et cela devrait avoir des retombées positives et ainsi conttribuer à diminuer les nombre de mammifères marins échoués sur les côtes. Il y a cependant fort à parier que ne seront pas concernées les forces militaires, qui elles aussi disposent d'appareils (nouvelles générations de sonars) qui impactent considérablement et souvent mortellement cétacés et dauphins pour ne citer qu'eux... Le veilleur
 
Salué par les défenseurs de l'environnement, le Parlement européen a franchi mercredi une étape importante dans la réduction de la pollution acoustique sous-marine en votant pour que l'exploration sismique de gisements pétroliers sous-marins soit intégrée à la directive sur les évaluations de l'incidence sur l'environnement (EIE).
 
La procédure de révision de la d...

L'extraction du gaz de schiste, tout comme son homologue le pétrole de schiste n'est qu'une immense bulle spéculative, et comme toute bulle, son avenir est d'éclater dans un laps de temps généralement assez court.

Il faut savoir que chaque puit fournit dès le début de l'extraction la plus grande partie de son gaz, la production diminue donc rapidement, obligeant les compagnies à forer sans cesse d'autres puits, car creuser plus profond n'est pas rentable. Pour mieux comprendre les enjeux économiques de cette bulle, je vous recommande la lecture de « Gaz de schiste : L'affaire Chesapeake fait trembler Wall Street ». Le veilleur

Etats-Unis, c'est là que le boom des gaz de schiste a commencé. C'est là aussi que le déclin semble s'amorcer. Les champs de Barnett et de Haynesville, dans le Sud ...

Il y a quelques semaines, un geyser apparaissait à proximité de l'aéroport de Rôme. Une info qui confirme donc que ça bouge en Italie qui est par ailleurs l'un des rares pays européens connaissant une importante activité sismique.
 
Il semblerait d'une nouvelle cheminée volcanique se soit formée éjectant du gaz et du limon à environ 100 mètres au large de la côte de Fiumicino, à l'ouest de Rome. Le phénomène a débuté il y a moins de 24 heures et le maire de Montino ainsi que des experts de l'Institut national de géophysique et de volcanologies ont allés observer le lieu des éjections.
 
Pour le moment, aucun lien n'a été encore formellement établi entre cet événement et ceux du passé, ce qui pourrait suggérer l'apparition de nombreux volcans dans cette région.
 
Le 27 Août, près de Fiumicino ...

Le séisme de magnitude 7.7 qui a frappé le Pakistan le 24 septembre à 11h 29 UTC est le résultat, selon l'USGS, de mouvements de type décrochement oblique dans la croûte terrestre proches de la surface (15 km) ; la localisation et le mécanisme sont cohérents avec une rupture au sein de la plaque Eurasienne au-dessus de la zone de subduction Makran, dans la zone de transition entre la subduction vers le nord de la plaque Arabique sous la plaque eurasienne et la collision entre les plaques indienne et eurasienne. L'épicentre est situé aux coordonnées  26,971°N / 65,520E.
 
Ce séisme a causé plus de 330 morts et 450 blessés (bilan provisoire) , qui doivent être transférés par hélico vers Karachi, ainsi que de nombreux dégâts dans le pays. Dommage collatéral, une île a émergé au large de la c...

Une trentaine de militants ont occupé le 21 septembre la plate-forme de forage de la compagnie états-unienne Hess Oil, à Jouarre, en Seine-et-Marne. Pendant plus de cinq heures, la foreuse a été immobilisée et recouverte d'une banderole « Stop Forages » par le collectif des « Dindons de la farce ». Un nom qui fait écho à l'embrouillamini qui se déroule en coulisse, entre pétroliers, juristes et institutions.
 
La loi du 13 juillet 2011 interdit bien la fracturation hydraulique pour extraire les gaz de schiste. Mais tous les permis de recherche ciblant les hydrocarbures non-conventionnels n'ont pas été annulés (voir la carte). C'est le cas du permis de Château-Thierry, sur lequel s'est basé la compagnie américaine Hess Oil pour forer à Jouarre.
 
Dans ce cas, que se passe-t-il autour du der...