Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (737 résultats)

En Patagonie, le recul des glaciers associé au réchauffement planétaire, peut avoir des conséquences surprenantes. Depuis 2008, le lac Cachet 2 se vide trois fois par an, de manière extrêmement brutale. Le phénomène a pu être photographié pour la première fois par des scientifiques.

Comment une étendue d'eau de 200 000 millions de mètres cubes peut-elle disparaître en une seule nuit ? Pour tenter de mieux comprendre, les chercheurs du Centre d'investigations scientifiques de Valdivia (CECs) ont installé une caméra sur les berges du lac glaciaire Cachet 2 et ont pu assister à l'étrange évènement.

Survenu dans la nuit du 31 mars 2012, ce phénomène connu sous le nom de GLOF (Glacial Lake Outburst Flood) est dû à un drainage naturel ayant lieu dans certains lacs lorsque l'une de ses rives...

Si une île comme Haïti disposait de centaines de millions de dollars sous forme d'actifs et qu'ils continuaient d'imprimer de l'argent pour une valeur supérieure aux actifs dont ils disposent pour le garantir. Alors, cet argent n'a pas de valeur. Si une petite île comme Sainte-Croix imprimait des billets et se rendait aux USA pour consommer, s'ils faisaient tourner la planche à billets jour et nuit, l'argent ne serait pas garanti, il n'aurait donc pas de valeur.

Votre système bancaire est corrompu dans son intégralité

Vos institutions de crédit ont gâché le système. Mais personne ne vous dit ce qui ne va pas dans un système qui semble donc normal à vos yeux. La dette nationale est devenue tellement importante qu'elle ne tient plus sur l'afficheur.

Systèmes en échec

Aucun des systèmes éc...


L'Histoire et l'archéologie censurées

Chaque fois que vous criez à la conspiration, particulièrement dans le domaine de la science, vous vous aventurez en terrain glissant. Hormis si l'on soupçonne la Mafia ou des intégristes musulmans, nous avons tendance à nous montrer sceptiques lorsqu'on parle de conspirations. Mais ici les preuves abondent et la sinistre ironie, c'est qu'elles sont, pour la plupart, apparentes pour tout le monde.

Le côté favorable, c'est que les acteurs sont bien identifiables. Dès que vous avez appris à les repérer, leur plan de jeu, et même leurs tactiques au coup par coup, deviennent transparents.

Cependant il n'est pas si facile de traverser le rideau de fumée de la propagande et de la désinformation pour comprendre leurs motivations sous-jacentes et leur but....

Le syndrome de la disparition des abeilles est désormais mondial

Partout dans le monde, une très forte mortalité des abeilles est enregistrée depuis les dernières années avec des pertes de colonies grimpant entre 50% et 60% en moyenne. Les abeilles risquent de diparaître à cause de l'utilisation abusive des pesticides.

Les abeilles : créatrices du vivant

La forte diminution du nombre des abeilles à l'échelle mondiale est un des signes les plus préoccupants de la dégradation environnementale et du déséquilibre écologique auxquels les populations font face. Les abeilles, malades, se fragilisent. Outre la production de miel qui est directement touchée, l'abeille est au c?ur de la chaîne qui relie l'animal au végétal. En volant de fleurs en fleurs, elles fertilisent les plantes qui devienn...

Fukushima : les «brouillards matinaux» seraient en fait des concentrations de gaz radioactifs

Les habitués de la Tepcam savent que certaines nuits et au petit matin, ce que l'on prenait jusqu'ici pour la formation de brouillards matinaux ou une brume côtière pénétrante envahissait parfois l'ensemble du site de Fukushima-Daiichi, au point de masquer complètement les bâtiments. Certains observateurs, peut-être un peu plus attentifs que les autres y voyaient cependant une cause au moins en partie artificielle, le brouillard semblant toujours se former initialement aux mêmes emplacements du site (plutôt à droite de l'ex-unité n°. 3) avant de se déployer sur la totalité du champ de vision de la caméra Tepco.

Il semble bien que cette dernière hypothèse se vérifie : d'après le témoignage d'une...