Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (738 résultats)

En France, les entreprises responsables du nucléaire (Areva, Cogéma) et du traitement de ses déchets n'ont absolument rien à envier à l'incompétence de celles du Japon (Tepco). Comme vous allez le voir dans cet article de 2011 (certains l'ont peut être déjà vu, mais très peu médiatisé à l'époque, cela mérite une petite piqûre de rappel), les responsables de ces sociétés ne reculent devant rien pour faire des économies, encouragées par nos dirigeants de par leur obstination à ne rien voir...

Dans plus de 25 départements, 300 millions de tonnes de déchets radioactifs ont été abandonnés dans la nature et ce sans aucune surveillance. Malgré les rapports alarmants, personne ne fait rien, mais on se demande à quoi servent nos élus, à quoi servait notre ex-président et à quoi servent nos lois....

Des permis d'exploration pétrolière ont été attribués par le gouvernement congolais dans un parc national classé au patrimoine mondial...

Eléphants, lions, okapis et gorilles: la riche biodiversité du parc national de Virunga, en République démocratique du Congo (RDC) risque de ne pas faire le poids face aux pétrodollars. Dans ce parc national, classé au patrimoine mondial de l'Unesco et listé dans les zones humides Ramsar, les puits de pétrole pourraient bientôt remplacer les lacs et la forêt tropicale. Des concessions pétrolières ont été attribuées en juin 2010 par le gouvernement congolais sur 85% de la surface du parc. Déjà, Total et le Britannique Soco se préparent à exploiter l'or noir du Virunga.
 
Corruption et milices
 
Alerté par les ONG présentes sur place et par l'Unesco, le gou...

Et oui, le pétrole n'est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l'or et l'uranium figurent parmi  les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d'épuisement.
 
Une mine de cuivre moderne, en Australie. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992. Le problème est similaire à celui du pic pétrolier. Pire, les deux questions ont toutes les chances de finir par s'enchevêtrer en un cercle vicieux, vertigineux et inextricable.
 
Philippe Bihouix et Benoît de Guillebon, auteurs de l'ouvrage français de référence sur la question (Quel futur pour les métaux ?, EDP Science...

Un employé de Tepco : "Il n'y a rien d'autre à faire que de laisser l'eau radioactive se déverser dans l'océan"

Japanfocus cite le témoignage intéressant de l'un des travailleurs employés par Tepco à la "résolution" de la crise nucléaire sur le site de Fukushima-Daiichi. Parlant sous couvert d'anonymat, ce dernier évoque la précarité continuelle de la situation sur le terrain et les décalages entre les beaux discours officiels et le peu de moyens d'action sur la contamination, notamment au niveau des effluents liquides radioactifs qui se déversent chaque jour dans l'océan.

M.A, 62 ans, employé Tepco en colère

M.A. est indigné par la situation sur le site accidenté et brise la loi du silence pour évoquer des fuites continuelles d'eau contaminée vers l'océan. M. A est employé sur le cha...

Le résultat de la recherche du Pr Hiroshi Sato et de son groupe de l'institut de recherche sur les séismes de l'université de Tokyo sera présenté le 20 mai à la conférence de l'union de géosciences. Si un séisme de magnitude 7 ou plus survient sur la faille, le groupe du Pr Sato dit que cela peut causer un l'effondrement d'une partie du Mt Fuji.

Si cela devait jamais arriver, ce ne serait pas juste l'effondrement du Mt Fuji, mais celui de 2000 ans de culture japonaise...tout au long de l'histoire du Japon (et de la préhistoire ici), le Mt Fuji a gardé sa forme et a été révéré pour cela.

D'après le Yomiuri, résumé (10 mai) :

La faille ferait 30 km de long et se situerait à la base orientale du Mt Fuji. Si cette faille bouge, cela pourrait causer un séisme de magnitude 7 qui déclenchera...