Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (738 résultats)

Un tremblement de terre de magnitude 6.7 (annoncé sur le site de l'USGS, 5.8 selon d'autres informations sur le Net, voir liens plus bas) s'est produit jeudi au large de l'île Maurice, dans l'océan Indien, a annoncé l'Institut de géophysique américain (lien USGS).
 
L'épicentre se trouvait à 10 km de profondeur, à 387 km de Port Mathurin sur l'île Rodrigues, et à 976 km de Port Louis, la capitale de l'île Maurice.
 
"Aucun effet de ce séisme n'a été ressenti à Rodrigues" ou sur l'île Maurice, ont indiqué de leur côté les MMS, qui n'ont eux non plus émis aucune alerte au tsunami pour l'ensemble du territoire mauricien.
 
Il n'y a pas eu d'alerte au tsunami. Nous attendons de plus amples renseignements

Le protoxyde d'azote ou oxyde nitreux (lien), est mieux connu sous le nom de gaz hilarant et le fait qu'il vous rende loufoque lors de son utilisation en tant qu'anesthésique (ou festive) est le moindre de ses effets. Le gaz peut réchauffer notre planète 300 fois plus rapidement que le dioxyde de carbone.
 
Les bonnes nouvelles sont que la quantité d'oxyde nitreux dans l'atmosphère est actuellement totalement négligeable par rapport à la quantité de dioxyde de carbone. Les mauvaises nouvelles sont que cela pourrait bientôt changer, sous la forme d'une "pulsation" d'oxyde nitreux un peu plus tard au cours de ce siècle, qui pourrait emballer le processus de réchauffement climatique. C'est ce qui s'est passé en Europe qui s'est réchauffée de 5 °C il y a 14 500 ans environ, juste à la fin de...

Un séisme d'une magnitude de 6,4 est survenu mercredi à l'ouest de l'île indonésienne de Sumatra, sans provoquer d'alerte au tsunami mais suscitant une vive panique parmi la population qui a fait un mort. L'hypocentre du séisme sous-marin, survenu à 7h30 environ (2h30 en France), a été localisé à une profondeur de 22 kilomètres, a annoncé l'Institut de géophysique américain (USGS), qui a révisé la magnitude à 6,4 après l'avoir évaluée à 6,6.
 
Un mort sur l'île de Simeulue
 
La secousse n'en a pas moins suscité une vive panique, réveillant le spectre du gigantesque raz-de-marée qui avait fait plus de 200.000 morts en 2004 après un séisme dans la même zone. Une personne est décédée des suites d'une chute alors qu'elle se ruait hors de chez elle, ont indiqué les services de secours indonésie...

97% de la glace avait fondu à la mi-juillet selon la Nasa. Si un dégel est normal en été, il atteint cette année un niveau record.
 
La Nasa l'a annoncé mardi 24 juillet: la surface gelée du Groenland a fondu en juillet sur une étendue jamais atteinte en plus de trente ans d'observation satellitaire. L'agence spatiale américaine se base notamment sur l'étude d'images prises par 3 satellites différents. Selon ces données, environ 97% de la calotte glacière avait dégelé à la mi-juillet, a indiqué l'Agence dans un communiqué.
 
La fonte est tellement importante que les scientifiques n'en ont d'abord pas cru leurs yeux. "C'est tellement sans précédent que je me suis d'abord interrogé sur le résultat: était-ce bien réel ou était-ce dû à une erreur de données ?", a commenté Son Nghiem, de la Nasa...

Un seime de magnitude 5.8 peu profond a secoué la côte Est de l'île du Nord en Nouvelle Zélande.
 
L'épicentre était situé à 179 kms au NE de la ville de Gisborne (population 34.274 habitants) et à 318 km à l'E de la ville de Tauranga (population 110 338 habitants) au point géographique exact: 37,755 ° S, 179.677 ° E. Il s'est déclenché à 4:54 UTC à une profondeur de 12 km. Il a été ressenti aussi loin que dans les villes de Whakatane, Opotiki et Wairoa, les habitants n'ont signalé aucun dommage.
 
Il fait suite à une série de petits tremblements de terre ayant touchés l'île du Nord ces derniers jours et qui a eu pour première conséquence l'élévation du niveau d'alerte du volcan Mont Tongariro Hier. Le volcanologue Brad Scott, du GNS science, expliquait hier qu'une activité souterraine acc...