Catégorie « Etat de la planète » - La santé de notre belle terre (739 résultats)

Ne nous emballons pas pour le moment, mais il semblerait que votre veilleur ait vu juste hier en effectuant la liaison entre la violente série de tremblement de terre survenue au Japon ces dernières 24 heures (plus de 130), et le risque accru d'une activité volcanique dans cette zone à risques.

En effet, après la série de tremblements de terre meurtriers d'hier, un regain d'activité volcanique du mont Aso a été enregistré par l'Agence météorologique japonaise. Cependant, et pour le moment, il a été décidé de maintenir le niveau d'alerte à 2 (sur une échelle de 1 à 5), car il n'est pas clairement établi par les experts que les récentes catastrophes naturelles y soient directement liées.

Des panaches de fumée ont augmenté de quelques centaines de mètres dans le ciel selon les médias et ...

Nouvel épisode de frayeurs au Japon, alors que les traumatismes liés au drame de Fukushima sont encore dans les mémoires des habitants, et que les vomissements radioactifs de la centrale du même nom continuent d'êtres occultés par les médias.

Frayeurs justifiées à plus d'un titre, car ce que ne mentionnent pas ces médias, c'est que les séismes survenus depuis hier se situent non loin d'une vaste caldeira volcanique de 23 km de large, située au sud de l'île de Kyushu ! Une étude universitaire datant de 2014 indique même que la quasi totalité de la population du Japon est exposée à un risque majeur d'éruption volcanique catastrophique qui pourrait survenir à tout moment.

L'un des auteurs de l'étude a même déclaré :

Il n'est pas exagéré de dire qu'une éruption volcanique colossale pourr...


C'était à prévoir, les bénéfices du géant Monsanto sont à la baisse, et cette tendance devrait théoriquement s'accentuer pour les mois/années à venir... Théoriquement, car si en effet de nombreux facteurs sont responsables de cette baisse notoire de profits, ne perdons pas de vue que le lobby de l'agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises.

Tout comme les organismes banquiers ainsi que pharmaceutiques, le business faramineux de l'agro-alimentaire bénéficie d'une protection gouvernementale à peine dissimulée, et les pressions qu'exercent ses représentants auprès de la commission européenne de Bruxelles leur ouvre de nombreuses portes, à l'image de la récente affaire de blanchiment du glyphosate cancérigène de Monsanto par Bruxelles.

Certains d'entr...


Le pôle Nord s'éloigne de Montréal et semble se déplacer désormais vers l'Angleterre... Il s'agit d'une information récente selon laquelle le « réchauffement climatique » serait responsable d'un basculement des pôles géographiques de la Terre, rien que ça !

Cette information a depuis été reprise par de nombreux confrères alternatifs, y alliant parfois confusion en faisant référence à une inversion des pôles magnétiques, inversion qui, bien que son existence soit unanimement constatée et semble généralement occultée, n'est pas de mise ici. Il faut dire que l'article original est assez flou sur ce point, ne le citant pas littéralement dans le texte, mais y faisant une petite référence, je cite :

À partir de données sur le pôle magnétique datant de 1899, M. Adhikari et un collègue ont ca...

Les modèles alarmistes du GIEC concernant la fonte glaciaire du Groenland viennent une nouvelle fois de prendre du plomb dans l'aile.

Bien que l'organisme scientifique gouvernemental n'ait de cesse d'incriminer un réchauffement climatique pour justifier leurs observations impliquant une fonte des glaciers - et plus particulièrement celle de la calotte glaciaire du Groenland -, une nouvelle étude vient mettre à mal leurs théories à ce sujet.

Il n'est pas question ici de calculs mathématiques complexes et difficiles à appréhender du commun des mortels pour comprendre quel est le coupable de cette fonte. Reste à savoir comment les scientifiques du GIEC vont réagir face à cette découverte. Vont-ils l'inclure dans leurs modèles climatiques ou bien tout bonnement censurer l'information déran...