Recherche du mot clé « virus grippaux » (2 résultats)

Les vaccins antigrippaux n'ont pas vraiment... le vent en poupe ! En revanche, de nouvelles annonces dramatisantes commencent à se faire jour. Le 30 décembre dernier, un site anglophone rapportait des informations émanant notamment du New Scientist :
 
Des scientifiques disent avoir découvert que les virus grippaux, dont le fameux virus H5N1 de la grippe aviaire peuvent se répandre par le vent et qu'il faut « craindre le pire ».
 
N'a-t-on pas déjà entendu cela mille fois ? En gros, on est dans la préparation de l'opinion publique puisque des équipes de chercheurs officiels travaillent d'arrache-pied à rendre les virus grippaux aviaires plus virulents et plus transmissibles. On a donc la succession suivante des faits, pour ceux qui sont encore un peu « lents à la détente » :
 
1. On détect...

Une nouvelle forme de virus de grippe aviaire a déjà tué de nombreux bébés phoques aux Etats-Unis. Ce virus H3N8 inquiète beaucoup les scientifiques, notamment car il pourrait se transmettre à l'homme.
 
Une étude américaine parue mardi montre qu'un nouveau virus de grippe aviaire (ou peste aviaire), le H3N8, s'est attaqué aux phoques américains. En effet, les bébés phoques des côtes nord-est des Etats-Unis (New England) sont atteints de pneumonies mortelles dues à ce virus. Celui-ci semble particulièrement dangereux aux scientifiques puisqu'il s'attaque aux mammifères et pourrait donc infecter les humains.
 
Selon l'étude parue ce 31 juillet dans mBio, le web-journal de la American Society for Microbiology, la nouvelle souche de virus aurait déjà causé la mort de 162 phoques l'an dernier. ...