Recherche du mot clé « vaccins antigrippaux » (4 résultats)

Les vaccins antigrippaux n'ont pas vraiment... le vent en poupe ! En revanche, de nouvelles annonces dramatisantes commencent à se faire jour. Le 30 décembre dernier, un site anglophone rapportait des informations émanant notamment du New Scientist :
 
Des scientifiques disent avoir découvert que les virus grippaux, dont le fameux virus H5N1 de la grippe aviaire peuvent se répandre par le vent et qu'il faut « craindre le pire ».
 
N'a-t-on pas déjà entendu cela mille fois ? En gros, on est dans la préparation de l'opinion publique puisque des équipes de chercheurs officiels travaillent d'arrache-pied à rendre les virus grippaux aviaires plus virulents et plus transmissibles. On a donc la succession suivante des faits, pour ceux qui sont encore un peu « lents à la détente » :
 
1. On détect...

Cette étude est accablante pour l'industrie pharmaceutique entière et ses sbires, l'industrie de test des médicaments et le système médical qui dépendent d'elle et font sa promotion. Les vaccins antigrippaux n'ont aucun intérêt et entraînent de graves préjudices.
 
Publiée dans Cochrane Library, une étude remarquable n'a constaté aucune évidence de l'utilité des vaccins contre la grippe. Elle éreinte aussi la qualité des études sur ces vaccins, en disant que la grande majorité des essais sont lacunaires. D'après les auteurs, les seules études montrant des avantages sont financées par l'industrie. Ils ont aussi fait remarquer que ces études financées par l'industrie sont plus susceptibles d'être publiées dans les revues les plus prestigieuses...
 
et une autre chose : Ils ont découvert des c...

Vaccin testé sur 17 personnes et ils ne tarissent pas d'éloges. On a tous compris qu'il va être fortement conseillé de se faire vacciner contre le « redoutable » H5N1, en espérant qu'il ne soit pas question de nous l'imposer comme il en a déjà été question (constaté personnellement dans une école de la drôme il y a 2 ans), ou pire encore, qu'il ne soit pas lui même un vecteur de déclenchement ou de transmission.
 

La grippe aviaire n'a pas fini de faire parler d'elle...
 
Les récents évènements, dont les élections, ont occulté la menace de grippe aviaire et son futur vaccin universel contre ses différents sous-types.
 
Mais les laboratoires Inovio n'ont rien occulté, bien au contraire, et viennent d'annoncer que leur nouveau vaccin contre la grippe aviaire Syncon génère des anticorps IHA cont...

Vous avez entendu dire qu'un vaccin contre la grippe porcine crée des narcolepsies (lire « Risque accru de narcolepsie avec un vaccin contre la grippe H1N1 »), mais savez-vous pourquoi ? Voici l'explication de ce qui la provoque et la raison pour laquelle cela s'est produit. Le pire, pourtant, c'est que la narcolepsie n'est vraisemblablement qu'un hors-d'oeuvre.
 
Selon d'horribles informations récentes, en Suède et en Finlande, les vaccins antigrippaux déclenchent des narcolepsies chez les enfants. L'European Centre for Disease Prevention and Control a fait une étude approfondie et très prudente de l'épidémie et rapporte qu'elles sont, en fait, la conséquence de la vaccination.
 
Deux facteurs sont significatifs pour expliquer pourquoi ces deux pays ont ces graves épidémies de narcolepsie....