Recherche du mot clé « vaccination obligatoire » (6 résultats)


L'information semble ne pas avoir fait grand bruit, traitant pourtant du sujet aussi délicat que controversé de l'obligation vaccinale que veut à tout prix nous imposer notre cher ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn. L'article est daté du 31 août, mais il est vrai qu'entre les joutes verbales de Donald Trump et du dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, les avancées inquiétantes du « boucher » Assad face aux gentils terroristes soutenus par l'occident, le scandale sur le Levothyrox et autres, les conditions étaient réunies pour que cela passe inaperçu.

J'avais déjà en juin évoqué les liens d’intérêt entre la ministre de la Santé et l'industrie pharmaceutique, et je ne fut pas le seul. Évidemment, cela n'a pas pour autant perturbé la ministre ni ne l'a faite dévier de ses objectifs si prof...


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...

Un nombre alarmant d'études scientifiques mettent actuellement en lumière les dangers des vaccins. Il ne s'agit plus de mises en garde émanant de mouvements associatifs marginaux ou à tendances sectaires. Non, c'est maintenant la communauté médicale internationale elle-même qui exprime ses doutes, voire ses inquiétudes.
 
Le British Medical Journal, une revue mondialement connue et respectée pour sa rigueur scientifique, a publié le 30 janvier 2013 une étude démontrant que le vaccin contre la grippe H1N1 Pandermix avait causé des milliers de cas de narcolepsie chez les enfants, une maladie grave et incurable, sans que cette catastrophe ne soit compensée par des vies sauvées par ailleurs par ce vaccin. (1) Une association, quoique plus faible, a aussi été établie entre le vaccin contre la ...

Peu importe l'opinion que l'on peut avoir sur les avantages ou les risques relatifs à cette procédure médicale, si l'on pense que chacun a le droit inaliénable de décider de ce qui rentre ou non dans son corps comme dans celui de ses enfants, il devient évident que l'on puisse s'accorder sur le fait qu'une vaccination obligatoire est à la fois moralement et éthiquement odieuse et exécrable.
 
Aucun gouvernement ne devrait avoir le droit de nous contraindre à mettre notre vie ou notre santé en danger si notre recherche nous a fait comprendre que dans certaines situations la vaccination peut faire plus de mal que de bien. Pourtant il semble que le gouvernement australien se prépare à agir de la sorte.
 
Au sein du Parlement fédéral, un comité consultatif a tenu des réunions pour déterminer la...

Comité consultatif ou lobby pharmaceutique ? Une manne en vue pour les actionnaires, pour l'industrie et les « copains » de l'industrie ! De très nombreuses personnes rapportent avoir tout de même attrapé la grippe suite à la vaccination (les autorités nous disent qu'il y a plusieurs souches et que le vaccin protège contre une seule souche) et plusieurs se plaignent d'effets secondaires importants et permanents.
 
Un comité consultatif pour les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) a recommandé que tous les citoyens américains soient vaccinés contre la grippe saisonnière chaque année, sauf dans quelques cas où le vaccin est connu pour être dangereux.
 
« Maintenant, personne ne doit dire « Dois-je ou ne devrais-je pas ? » »
, a déclaré un expert de la grippe du CDC.
 
Le Comité cons...