Recherche du mot clé « tunnels » (16 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...


Effondrement économique en cours, montée en puissance de la grogne sociale ambiante, catastrophes naturelles de grande ampleur en forte hausse, autant d'éléments non négligeables responsables d'une crainte générale grandissante et légitime.

Sur les réseaux sociaux, indicateurs assez fidèles des inquiétudes du moment, les commentaires concernant ces appréhensions et les comportements à adopter en temps de crise se multiplient. Parmi ceux-ci, le départ anticipé est souvent évoqué pour anticiper une situation dangereuse, mais une question importante est trop souvent ignorée : Quand partir ?

Une fois encore, les talents de survivaliste aguerri (et de rédacteur) de Pierre Templar nous apportent des réponses éclairées et pertinentes à cette question.

Le Veilleur

Savoir reconnaître le moment...

L'augmentation des violences continue après presque un mois d'escalade de la tension suite à des raids israéliens, des détentions et des fusillades en Cisjordanie et un durcissement de l'étranglement de la bande de Gaza après la disparition des 3 jeunes colons qu'on a plus tard retrouvés morts près de Hébron le 12 juin.
 
Curieusement, le chef du Mossad avait prédit l'enlèvement des trois jeunes israéliens une semaine plus tôt, ce qui semble vouloir dire qu'Israël aurait mis en scène ce pseudo-enlèvement, révélant une nouvelle manipulation plus connue sous le nom d'opération sous faux pavillon (false flag). De son coté, la Jordanie appelle à l'arrêt de « l'agression barbare » d'Israël, ainsi que l'Egypte qui appelle à l'arrêt des violences à Gaza.
 
Quant à notre bouffon national Hollande, ...

Ceux et celles d'entre-vous qui se sont déjà attardés avec attention sur l'histoire interdite des pyramides d’Égypte ont probablement de sérieux doutes concernant l'égyptologie moderne et les théories officielles avancées par nos chers scientifiques « assermentés ».

Mais ce qui va vraiment vous exciter la nouille maintenant, c'est d'apprendre à la lecture de ce qui suit qu'il existe (entre autres) des preuves de l'existence de dynasties pharaoniques bien antérieures à celles connues du grand public. Croyez moi, vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! (merci à pierre06 pour ces liens)

Le veilleur

Pour le passé pré-pharaonique de l'Egypte nous sommes face à une très grande énigme car il existe toujours le questionnement de savoir ce qui s'est exactement passé pendant la période mystérieu...

L'incident du 21 août dernier où des armes chimiques ont fait entre 355 et 1300 morts dans la banlieue Est de Damas aurait été produit par des rebelles syriens selon le très crédible journaliste Dale Gavlak, correspondant au Moyen-Orient pour l'Associated Press depuis deux décennies.
 
Les puissances occidentales ont blâmé les forces de Bachar al-Assad, mais selon les témoignages recueillis par Gavlak, cette attaque serait en fait le résultat d'une mauvaise manipulation d'armes chimiques fournies par l'Arabie Saoudite !
 
Selon le journaliste de l'Associated Press (probablement pour peu de temps encore), de nombreux médecins, résidents de Ghouta, des combattants rebelles et leurs familles, prétendent que certains rebelles ont reçu des armes chimiques par l'intermédiaire du chef du renseign...