Recherche du mot clé « tumeur cancéreuse » (2 résultats)

Les soupçons du Venezuela se portent sur « les ennemis à l'étanger » de l'ancien président... Quelle surprise !
 
Le Venezuela va ouvrir une enquête sur le cancer de son défunt président Hugo Chavez soupçonné d'avoir été provoqué par un empoisonnement orchestré par ses ennemis à l'étranger, a annoncé le gouvernement ce mardi.
 
Hugo Chavez, président du Venezuela pendant quatorze ans et chef de file de la gauche anticapitaliste latino-américaine, est mort le 5 mars après des mois de lutte contre un cancer dans la région pelvienne, diagnostiqué mi-2011.
 
Théorie du complot
 
Le soupçon d'un empoisonnement, régulièrement soulevé par le camp chaviste, fait l'objet de railleries dans l'opposition. Elle l'assimile aux théories du complot, qui, dit-elle, ont fleuri sous Chavez pour alimenter la peur...

Le président iranien a affirmé que la « tumeur cancéreuse » d'Israël allait disparaître.

Il a une nouvelle fois mis de l'huile sur le feu. Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé vendredi que « le régime sioniste [était] une tumeur cancéreuse » qui allait disparaître. «

Les pays de la région vont en finir prochainement avec la présence des usurpateurs sionistes sur la terre de Palestine
», a-t-il lancé vendredi devant des manifestants réunis à l'université de Téhéran pour la prière collective.
 
Les Occidentaux « disent qu'ils veulent un nouveau Proche-Orient, nous voulons aussi un nouveau Proche-Orient, mais dans le nôtre, il n'y aura plus de trace des sionistes », a renchéri le dirigeant iranien. Ses propos ont été condamnés, notamment par Washington et Paris.
 
Une attaque dur...