Recherche du mot clé « transparence » (46 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...


La ministre de la santé, Marisol Touraine, qui avait annoncé la couleur en exhortant « La vaccination, cela ne se discute pas » suite à la pétition mise en ligne le 29 mai dernier par le professeur Henri Joyeux, a récemment mis en place un comité d’orientation, et dont le but est indéniablement de décider à notre place - pauvres ignares que nous sommes - ce qui est le mieux pour nous et nos enfants en matière de santé, et ce sous le prétexte de « lutter contre la défiance des Français envers la vaccination ».

Un professeur Henri Joyeux, qui rappelons-le, n'est pas contre les vaccins, mais qui dénonce en sa qualité de spécialiste deux substances très dangereuses pour l'humain et en particulier le nourrisson, l'aluminium et de formaldéhyde, mais aussi la pénurie généralisée, voire organi...


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...


Énorme! Ce pourrait être le plus grand scandale politique depuis le Watergate, c'est vous dire l'ampleur des dégâts que pourraient occasionner les résultats de cette nouvelle enquête dans laquelle sont impliquées des personnes très proches de l'ancienne première dame américaine, Hillary Clinton, mais qui pourrait également ternir l'image du FBI.

La procédure RICO (pour Racketeer Influenced and Corrupt Organizations Act) est tout sauf anodine, puisqu'il s'agit d'une Loi sur les organisations mafieuses et la corruption. A seulement quelques jours des élections présidentielles américaines, ce pourrait être un coup fatal pour la candidate qui, contrairement à ce que nous raconte la presse atlantiste, est au coude à coude avec un Donald Trump qui ne va pas manquer de saisir l'occasion pour ...


À seulement quatre jours de la cérémonie de signature prévue, la petite région belge tient bon et réaffirme, droit dans ses bottes, sa ferme opposition au Traité de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada.

Au vu du nombre impressionnant de lectures de ma précédente publication sur le sujet, soulignant l'échec du rouleau compresseur commercial de l'empire face à ce territoire du sud de la Belgique (qui ne compte à peine plus de trois millions et demi d'habitants), il est évident que la prise de conscience des dangers que représente ce « libre échange » a fait du chemin.

Toutefois, comme je l'ai déjà dit « ne crions pas trop rapidement victoire », car comme vous l'imaginez, les enjeux que ce traité représente sont énormes, et il est improbable que les industriels et lobbies ...