Recherche du mot clé « traité ACTA » (2 résultats)

Le Parlement européen a rejeté ACTA par une large majorité : 478 voix contre 39, et 169 abstentions, le détruisant définitivement. Ce rejet constitue une victoire majeure pour la multitude de citoyens et d'organisations connectés qui ont travaillé dur pendant plusieurs années, mais aussi un espoir d'ampleur globale pour une meilleure démocratie. Sur les ruines d'ACTA, nous devons désormais bâtir une réforme positive du droit d'auteur, qui devra prendre en compte nos droits plutôt que les combattre. La victoire contre ACTA doit retentir comme un avertissement pour les législateurs : les libertés fondamentales et l'Internet libre et ouvert doivent prévaloir sur les intérêts privés.
 
Les citoyens de l'Internet et du monde entier ont gagné ! Par 478 voix contre 392 lors du vote final, les me...

Le commissaire européen Karel de Gucht, fervent défenseur du traité ACTA, indique qu'il ignorera purement et simplement le rejet du texte par le Parlement qui devrait avoir lieu la semaine prochaine.
 
On connaît l'adage qui dit que la dictature c'est «ferme ta g...l» (copyright S. Nasri) alors que la démocratie «c'est cause toujours». Le commissaire belge (chargé du commerce) Karel de Gucht vient d'en fournir une brillante illustration. Selon notre confrère Glyn Moody, M. de Gucht s'exprimait voici quelques jours suite au rejet (le 5ème) du traité par la commission ad-hoc. Ses propos, brefs, sont pourtant sans ambigüité.. « Si vous décidez d'un vote négatif avant que La Cour européenne ne statue, laissez-moi vous dire que la Commission continuera cependant à poursuivre la procédure actue...