Recherche du mot clé « tonga » (13 résultats)

Alors que l'état de catastrophe naturelle persiste au Japon suite au fort séisme de magnitude 7,0 et que de nombreuses répliques continuent d'entretenir la peur, un puissant séisme de magnitude 7,8 a frappé cette fois-ci l’équateur dans la nuit de samedi à dimanche à 23h58 (GMT).

Au moins 77 personnes sont mortes et 588 autres blessées selon un communiqué du vice-président du pays, Jorge Glas. Des dégâts colossaux sont également à déplorer dans le sud-ouest du pays, jusque dans la région de Guayaquil, sur la côte pacifique.

Pour les détails, l'épicentre était situé à 10 km de profondeur à environ 173 km de Quito, la capitale équatorienne. Difficile à mon humble niveau d'établir une corrélation avec les récents tremblements de terre du Japon qui se situaient à une profondeur similaire,...

Avant de vous délivrer l'info, et sans pour autant vouloir vous inquiéter outre mesure, il est important de noter que l'activité sismique est en hausse depuis quelques temps, avec un séisme de 6.5 au nord-ouest de l'ile Sabang en Indonésie le 21 mars, suivi hier par une puissante secousse de 6.5 de magnitude au sud des iles Fidji (voir plus bas). Le veilleur
 
Sur la côte nord du Chili, 300 secousses sismiques ont été enregistrées la semaine passée, dont la plus importante a atteint 6,7 sur l'échelle de Richter. Cette dernière s'est produit dimanche en mer à une faible profondeur face à la côte nord-est du Chili, sans toutefois provoquer de tsunami, a indiqué l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS).
 
C'est pourquoi 100.000 personnes ont été évacuées le 16 mars, mais il n'y a ...

Le retour de la tache solaire AR1967 a déclenché une puissante éruption solaire de classe X4.9, le 25 février à 00h49 (UTC). C'est l'éruption solaire la plus intense de 2014, et l'une des plus fortes du cycle solaire actuel. Le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA ont enregistré ce flash ultraviolet extrême.
 
Bien que cette éruption soit impressionnante, ses effets sont atténués par l'orientation de cette dernière, située près de la branche sud-est du soleil et non face à la terre. En effet, la brillante éjection de masse coronale (CME) qui a été propulsée loin du soleil peu de temps après l'éruption semble ne pas devoir affecter notre planète, du moins pas directement.
 
Les émissions radio issues de l'onde de choc située à la l'extrémité de la CME suggèrent une vitesse d'expansion...

Quelques jours seulement après un essaim de séismes au Kamtchatka (Russie), de nouvelles manifestations de forte ampleur viennent d'avoir lieu, encore une fois aux abords de la plaque pacifique.

Cette nouvelle série de séismes était prévisible et dénote clairement une intensification de l'activité tectonique sur la zone de la grande ceinture de feu. Nous pouvons nous attendre également à une augmentation significative de l'activité volcanique le long de la ceinture, particulièrement dans la région de l'arc des Kouriles-Kamtchatka. La possibilité de nouveaux séismes aux abords du Japon sont également à redouter... Le veilleur
 
Un puissant séisme de magnitude 8.3 frappe l'Extrême-Orient russe
 
Un puissant tremblement  de terre d'une magnitude de 8,3 sur l'échelle de Richter a été enregistré ...

Les essaims de séismes de ces derniers jours étaient révélateurs à qui savait regarder et analyser avec un tant soit peu de discernement. De nombreux points situés à différents endroits de la grande ceinture de feu ont subi de fortes secousses, avec en ligne de mire l'Indonésie, la Colombie britannique, le Japon, et la région des iles Samoa, ou plus particulièrement les iles Santa Cruz ou plusieurs séismes assez forts se sont produits, suivis de nombreuses répliques.
 
Ces secousses à répétition etaient bel et bien révélatrices d'un évènement plus fort imminent, et ca n'a pas raté ! Restez connectés, rien ne dit que ce soit fini, car si ce séisme a permis de relacher une partie de la pression accumulée, permettant ainsi à l'activité tellurique de retrouver son calme, rien ne nous permet d...