Recherche du mot clé « terrorisme international » (2 résultats)

Commentateur politique le plus écouté au Liban, Hassan Hamade a réagi à l'inscription de la « branche militaire » du Hezbollah sur la liste européenne des organisations terroristes. Plutôt que de défendre la Résistance, ce qui va de soi, il porte le fer sur l'absence de capacité morale de l'Union européenne à distinguer le Bien du Mal.
 
Votre Excellence Madame l'Ambassadrice,
 
Madame, vous savez que l'une des tâches les plus difficiles pour un diplomate civilisé et respectable ayant réellement foi en la paix, tel que vous, est de se trouver contraint dans l'exercice de ses fonctions à défendre une décision inique et agressive prise par sa hiérarchie représentant un État ou un ensemble d'États, comme c'est le cas de l'Union européenne qui a décidé d'inscrire sur sa liste des organisations ...

L'art de la mise en scène occidentale, l'hypocrisie et le cynisme qui va avec est innommable. Depuis le début du conflit imposé à la Syrie, le président Bachar al-Assad a toujours répété que son pays est victime d'un complot international.

On ne peut oublier les diatribes de nos journaux, qui n'hésitent pas à le traiter de mythomane. Or, la vérité devient implacable. Le journalisme est tombé dans les bas-fonds du terrorisme intellectuel. Quand vous soutenez la souveraineté d'un pays, en l'occurrence de la Syrie, sans argumentation aucune, vous êtes traité de « partisan de la coalition brune ». On ne sait même pas ce que ça veut dire.
 
Les supporters et financiers d'Al-Qaïda en Syrie ont du avoir les oreilles qui sifflent en apprenant que l'hebdomadaire allemand Bild am Sonntag a signalé q...