Recherche du mot clé « terres rares » (4 résultats)


Au même titre que le développement durable ou encore le commerce équitable pour ne citer que ceux-la, les carburants alternatifs dits « bio » ne sont qu'un leurre à la façade engageante, mettant en scène une préoccupation se voulant altruiste afin de préserver un environnement menacé. Cette menace elle-même proclamée par des instances qui en tirent des profits sans pour autant lutter réellement contre ceux qui en sont responsables, à savoir le co2.

Ce même co2, celui dont on vient de (re) découvrir qu'il contribue à reverdir la planète (c'est dangereux on vous dit, il ne faudrait surtout pas que toute cette affreuse verdure étouffe ces merveilleuses masses bétonnées), et qui a existé à des concentrations bien supérieures dans un passé lointain ou l'homme n'existait pas encore.

Tout ce...

Métaux indispensables à nos appareils électroniques, les terres rares sont à l'origine d'une catastrophe environnementale dans les pays où elles sont traitées. Reportage en Malaisie.
 
Un après-midi de la fin du mois de février 2012, par une chaleur étouffante, je m'arrête dans une station essence Esso de la petite ville malaisienne de Bukit Merah. Mon guide, un boucher du nom de Hew Yun Tat, me prévient que le gérant a la réputation d'être un grippe-sou. Nous sommes venus lui poser des questions sur un sujet qu'il n'aime pas aborder : le travail qu'il faisait dans les années 1980 lorsqu'il était propriétaire d'une société de transport routier. Il avait obtenu un contrat avec Asian Rare Earth, une usine locale codétenue par le groupe japonais Mitsubishi Chemical, qui fournissait des minér...

La voiture en elle-même est une arnaque en plus d'être un gouffre financier, mais la voiture électrique à cela de particulier que c'est de toute manière une arnaque qui vient se rajouter à l'esbroufe déjà en place.

Non seulement ce concept existe depuis des années et a été retiré du marché car trop efficace, mais le jour où il n'y a plus de pétrole, comment vont-elles être rechargées ces fameuses voitures ? Il faut bien fournir l'énergie, via le nucléaire ?

Bref, un article intéressant qui soulève les bonnes questions, avis aux amateurs...
 
Demandez autour de vous : que se passera-t-il quand il n'y aura plus de pétrole ? Hein ? Réponse quasi-unanime : « ben c'est pas grave, on roulera en voiture électrique »...
 
Pas étonnant, c'est le message subliminal distillé par les médias esbaudis par ...

Et oui, le pétrole n'est pas la seule matière première que menace le prurit de la société de consommation. Le cuivre, le zinc, l'or et l'uranium figurent parmi  les principaux métaux dont les ressources mondiales semblent en voie d'épuisement.
 
Une mine de cuivre moderne, en Australie. Parmi les grands gisements épuisés, Science & Vie donne l'exemple de la "fabuleuse" mine suédoise de Stora Kopparberg, "qui alimenta toute l'Europe des XVIe et XVIIe siècle", fermée en 1992. Le problème est similaire à celui du pic pétrolier. Pire, les deux questions ont toutes les chances de finir par s'enchevêtrer en un cercle vicieux, vertigineux et inextricable.
 
Philippe Bihouix et Benoît de Guillebon, auteurs de l'ouvrage français de référence sur la question (Quel futur pour les métaux ?, EDP Science...