Recherche du mot clé « terraformation » (3 résultats)


La planète Mars, source inépuisable d'inspiration, fait de nouveau parler d'elle suite à la découverte d'indices révélant la présence dans le passé et en grande quantité d'un gaz bien connu : L'oxygène !

Nous savions en effet jusque là que Mars avait possédé un environnement relativement similaire à celui de la Terre lors des premières étapes de son développement, constitué d'une atmosphère, d'eau, ainsi que d'un champ magnétique (magnétosphère), et que la faiblesse de ce dernier n'a malheureusement pu empêcher l'atmosphère alors présente d'être « soufflée » par de puissants vents solaires.

Or, si il était admis jusqu'ici que l'atmosphère de Mars est en majorité composée de dioxyde de carbone, d'argon et de diazote, et contient des traces de dioxygène, d'eau, et de méthane, nous décou...

La nouvelle m'est parvenue de spaceweather le vendredi 13 de ce mois (sic), mais je n'avais pu la traduire faute de temps. Par chance, une adaptation en a été faite par le site La Terre du Futur que je salue au passage.

Cette information est importante, puisqu'elle démontre d'une part que le dogme scientifique officiel concernant les fluctuations du champ magnétique terrestre est en train de changer, et d'autre part car il est constaté que l'affaiblissement de ce dernier s'accélère.

Malgré tout, il subsiste à mes yeux des incohérences dans les discours des scientifiques qui, comme cela se produit souvent, persistent à ne pas vouloir réviser leurs chiffres malgré l'aveu d'une incompréhension dans un domaine encore mal appréhendé. Pour cet exemple, alors que ces scientifiques reconnaiss...

Si vous avez l'intention d'aider à coloniser Mars, vous serez ravis d'apprendre qu'une récente analyse de météorites martiennes, indique qu'il peut y avoir plus d'eau sur Mars que l'on ne le croyait précédemment, beaucoup plus. Les scientifiques pensent maintenant que la quantité d'eau souterraine présente sur Mars, pourrait rivaliser avec celle de la Terre.

La découverte a relancé les spéculations sur la capacité de la planète rouge à soutenir la vie, y compris, éventuellement, celle de visiteurs humains. La recherche a été réalisée par des scientifiques de la Carnegie Institution (lien).
 
Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont étudié ce qu'on appelle des météorites shergottite (Achondrite - lien). Ce sont des objets relativement récents qui proviennent de la fonte parti...