Recherche du mot clé « têtes nucléaires » (5 résultats)

Le risque de catastrophe nucléaire ne s'arrête pas aux centrales elles-même, il persiste bien au delà sous la forme de déchets disséminés de par le monde. Alors que pour Areva qui veut nous faire croire que « tout va bien », évoquant la partie visible de l'iceberg que sont les sites de stockage officiels, nonobstant les dépots dits « sauvages » que certains d'entre vous connaissent déjà, qu'en est-il de la situation réelle ?
 
Pas besoin d'avoir bac +5 pour comprendre que la ressource principale des habitants de cette planète - sans laquelle aucune vie n'existerait - est l'eau. Qu'arriverait-t-il si l'eau du globe était exposée à une irradiation prolongée causée par la détérioration de containers radioactifs au fond des océans ? Je vous laisse juger par vous même de ce qui nous attend dan...

La Corée du Nord a déclaré, samedi, qu'elle entrait « en état de guerre » contre son voisin du Sud et a imposé la loi martiale dans le pays, selon l'agence de la Corée du Nord KCNA en référence au décret officiel du gouvernement. En réponse, Séoul a indiqué ne pas prendre au sérieux cette nouvelle menace, alors que les annonces belliqueuses sont quotidiennes depuis mars.
 
Cependant il semble que la situation ait évolué dans les heures qui ont suivi. L'Agence de presse sud-coréenne Yonhap a rendu compte de l'observation de mouvements de troupes supplémentaires et de véhicules sur les sites de tirs de missiles de moyenne et longue portée, indiquant qu'ils peuvent être prêts à tirer. Reuters note de son côté qu'« il était impossible de vérifier ce rapport » (source). Le veilleur
 
Une fois de...

La tension monte encore d'un cran en Corée du Nord. Alors que Kim Jong-un, l'actuel dirigeant du pays a récemment tendu la main à sa voisine la Corée du sud en vue d'un rapprochement entre les deux pays et ainsi cesser la confrontation, l'armée semble rester la priorité du régime en place. Kim Jong-un a déclaré au début de ce mois vouloir effectuer « un virage radical afin de construire un géant économique », cependant il n'a pas précisé en quoi consisterait le « virage » nécessaire pour sortir de l'ornière un pays, tout est donc envisageable.

Rappelons qu'a eu lieu en décembre le lancement du premier satellite nord-coréen, à l'aide d'un missile qui peut aussi servir à... porter les têtes nucléaires ! Le veilleur

Le 24 janvier dernier, Pyongyang annonçait son intention de procéder à un ...

A la veille des présidentielles américaines, les menaces israéliennes sur l'Iran se précisent.
 
Claude Angeli, dans le Canard Enchaîné du 22 août dernier, dresse un état des lieux des tensions qui pèsent sur l'Iran. Les intentions proclamées par le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou et par son ministre de la Défense de bombarder les sites nucléaires iraniens avant les présidentielles américaines sont considérées comme inévitables « tôt ou tard » par les états-majors alliés.
 
Des positions pourtant controversées jusque dans le camp israélien : le Président Shimon Peres, les chefs d'état-major, généraux, patrons des services de renseignements, les médias expriment leurs doutes sur cette ligne qui n'a pas l'assentiment de la Maison Blanche. Netanyahou met la pression sur Obama av...

Israël est en train d'équiper des sous-marins fournis par l'Allemagne avec des missiles de croisière à têtes nucléaires, affirme l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître lundi. D'après le magazine, Berlin a toujours nié que ces sous-marins puissent faire partie de l'arsenal nucléaire israélien.
 
Mais selon Der Spiegel, d'anciens hauts responsables du ministère de la défense allemand lui ont assuré que le gouvernement avait en fait toujours pensé qu'Israël équipait de munitions atomiques les submersibles d'attaque de classe Dolphin.

"Je confirme que nous avons des sous-marins allemands, ce n'est pas un secret", a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor à l'AFP. "Pour le reste je ne suis pas tenu de me prononcer sur leurs capacités", a-t-...