Recherche du mot clé « surpêche » (6 résultats)

L'excès d'activités humaines, la surpêche, et les nombreux barrages hydroélectriques tout le long du fleuve Yangtsé a eu pour conséquence immédiate de faire s'effondrer totalement l'ensemble des écosystèmes aquatiques du fleuve : 99,7% de ses poissons ont aujourd'hui disparu.

Le nombre de poissons des quatre grandes espèces endémiques s'est totalement effondré, passant d'une estimation de 30 milliards dans les années 1950 à moins de 100 millions aujourd'hui.
 
Quant au nombre d'espèces observées, la réduction constatée est totalement effrayante, passant de 143 à 17 aujourd'hui, selon un rapport publié dernièrement par le Comité des ressources halieutiques du fleuve Yangtsé dans le cadre d'une étude d'impacts des activités humaines commandée par le ministère de l'Agriculture et le Fond mon...

Lors de la dernière réunion de la Convention pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique, la Russie, l'Ukraine et  la Chine ont empêché la création de réserves naturelles.
 
C'est une grosse déception pour les négociateurs et les environnementalistes. Réunis, depuis le 8 octobre à Hobart, 200 scientifiques et négociateurs, de 25 pays,  en charge de la protection de l'Antarctique sont repartis bredouilles de Tasmanie. Tout avait pourtant bien commencé au démarrage du 31e sommet de la Convention pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR, selon l'acronyme anglais).
 
Les diplomates américains, français, européens, australiens et néo-zélandais étaient porteurs de huit projets de réserves marines : trois s'étendant sur 600.000 kilomèt...

La disparition de l'écosystème corallien des Caraïbes priverait la planète d'un de ses plus beaux joyaux.
 
L'un des écosystèmes les plus colorés et fascinants du monde est aujourd'hui gravement menacé. Les récifs coralliens des Caraïbes souffrent en effet gravement de la pollution des eaux, de la surpêche et du réchauffement climatique. Tant et si bien que si des mesures radicales ne sont pas prises rapidement, ils pourraient disparaître et entraîner dans leur chute toute une biodiversité.
 
Le déclin a été rapide et brutal. En 1970 en effet, 50 % des coraux étaient vivants et tapissaient le fond de la mer turquoise des Caraïbes. Il n'en resterait plus que 8 % aujourd'hui si l'on en croit une enquête menée conjointement par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) et...

Un important projet de réforme censé rendre la pêche européenne plus respectueuse de l'environnement est sur le point d'être revu à la baisse par les gouvernements, au grand dam des ONG qui dénoncent leur manque d'ambition.
 
Les ministres européens de la Pêche devraient pouvoir déboucher sur un accord en ce sens lors d'une réunion décisive mardi à Luxembourg, censée donner le ton des négociations qui vont s'ouvrir prochainement avec le Parlement européen, selon des diplomates. La réforme doit entrer en vigueur en 2014 et la commissaire à la Pêche Maria Damanaki appelle régulièrement les Etats à oser de "vrais changements par rapport au passé".

Selon elle, le statu quo conduira à l'épuisement des ressources, que les pêcheurs européens sont aujourd'hui contraints d'aller chercher de plus ...

Partout dans le monde, les stocks de poissons sont victimes d'une surpêche scandaleuse. Dans les eaux européennes, loin d'être épargnées, près de trois espèces sur quatre sont surexploitées. Cette surpêche affecte 82 % des stocks en Méditerranée et 63 % en Atlantique. Si nous continuons à ce rythme effréné, les scientifiques prévoient que nos pêcheries pourraient disparaître d'ici 35 ans.
 
Les activités de pêche des États membres sont régies depuis 40 ans par la Politique commune des pêches (PCP), établie par l'Union européenne. Mais la PCP est en panne et, de l'aveu même de la Commission, est passée à côté de son principal objectif : garantir la viabilité des stocks de poissons tout en soutenant des pêcheries responsables et durables.

L'Union européenne semble incapable de gérer correc...