Recherche du mot clé « super-riches » (4 résultats)


En avril 2013, nous apprenions par les gros titres de la presse officielle que les États-Unis avaient placé sur une liste noire dix-huit personnes, en majorité des fonctionnaires russes, ayant soit-disant joué un rôle dans la mort en prison en 2009 du « juriste » Sergueï Magnitski.

Les personnes étant inclues dans la « liste Magnitski » ont vu leurs avoirs gelés sur le sol américain et ont été interdites d'entrée aux États-Unis. De même, tout ressortissant américain ayant fait commerce avec elles étaient exposées à des sanctions pénales. Ces évènements avaient bien évidemment contribué à raviver les tensions entre Washington et Moscou, tandis que la version officielle des faits vue par l'occident désignait comme à son habitude une culpabilité d'origine russe.

A l'époque, c'est en ces ...

Information pour le moins très inquiétante qui révèle des pratiques en totale violation de la constitution. Le triste sire Obama semble organiser au sein même de son pays les atrocités qu'il organise habituellement dans les pays qui osent s'opposer à ses projets !
 
La démilitarisation nationale se poursuivant en France via les coupes budgétaires, alliée au nombreuses closes opaques du traité transatlantique toujours en cours nous réserve elle la perspective d'un avenir similaire ? A ceux qui tentés de répondre « Non, ça ne peut pas arriver chez nous... », il serait pertinent de se rappeler les comportements violents et disproportionnés des forces de l'ordre lors des diverses manifestations dans notre pays, et ce depuis ces dernières années...
 
Le veilleur
 
« War Comes Home : The Excessive...

La chute de l'empire américain continue, entrainant dans son sillage les symboles qui furent à l'origine de sa grandeur d'autrefois. Après la faillite de Détroit, qui fût autrefois un pôle logistique incontournable, c'est aujourd'hui Las Végas - icône du gigantisme américain, mais aussi de sa décadence -, qui s'apprête à disparaître.
 
Il n'est pas question ici d'analogie concernant la cause de cette chute, puisque celle de Détroit est le fruit d'une gestion économique calamiteuse ayant engendré une dette colossale, mais bien d'une idéologie absurde épaulée d'une lignée politique insouciante du long terme à laquelle le slogan débile « Yes we can » colle parfaitement. Construire un oasis de luxure (et de débauche) au beau milieu d'une zone désertique, et donc de facto ou l'eau est une denr...

« It's the economy, stupid ! » (C'est l'économie qui importe, idiot !). Cette phrase permit à Bill Clinton de gagner la présidentielle en 92 contre Bush dont le bilan emploi était désastreux.
 
Sous Clinton, le chômage ne cessa de grimper, et l'inégalité aussi. Et aujourd'hui ? Est-ce le président qui décide ? Ou l'économie ? C'est-à-dire d'autres gens - non élus - au-dessus du président. Voici, présentés en textes et dessins, les 10 chiffres clés qui résument la situation économique et sociale des USA. Pour comprendre l'essentiel. Quel que soit le président.
 
1) Salaires - 25% : Depuis 1990, les salaires ont fortement baissé, jusqu'à -25% pour les travailleurs non qualifiés et - 8% sous Obama où même en cumulant 3 ou 4 petits boulots on reste un « working poor » (un travailleur pauvre). B...