Recherche du mot clé « source de renseignement » (2 résultats)

La terre se dérobe sous les pieds de la Commission présidentielle d'enquête sur les attentats du 11-Septembre. La principale source de son rapport - Abou Zoubeida, dont les aveux furent extorqués sous la torture - est désormais officiellement considérée comme sans valeur. Et l'agent de la CIA qui a arrêté et interrogé Zoubeida a admis avoir tout inventé.
 
Les auditions de confirmation de John Brennan, choisi par Obama pour diriger la CIA, sont au coeur de l'actualité. Mais parallèlement, un autre sujet lié à cette nomination a été largement ignoré par les médias aux États-Unis. Il s'agit de l'histoire d'Abou Zoubeida, dont les prétendus témoignages - extirpés sous la torture alors que Brennan dirigeait le Centre des menaces terroristes de la CIA -, ont construit les bases du récit offici...

Toujours emprisonné à Guantánamo Bay, Abou Zoubeida est la principale source de renseignement occidental sur Al-Qaida. Il a donné sous la torture le nom d'autres responsables de l'organisation terroriste qui ont été arrêtés à leur tour et ont fourni les autres informations dont disposent les autorités états-uniennes.

Bref, ce que les autorités US disent savoir sur Al-Qaida, elles le doivent d'abord à cette source. Problème : il est aujourd'hui admis qu'Abou Zoubeida n'a jamais été membre d'Al-Qaida et que ses aveux obtenus sous la torture n'étaient qu'un moyen pour lui d'abréger ses souffrances. L'essentiel de ce que le contre-espionnage US déclare savoir d'Al-Qaida est sorti de son imagination fertile. Et tout est faux.
 
Abou Zoubeida, un homme autrefois qualifié de « chef des opérations...