Recherche du mot clé « sortie de l'euro » (2 résultats)


S'il est vrai que les innombrables prédictions selon lesquelles la Grèce serait chassée de l'euro en 2011 ou en 2012 ont toutes fait fausse route. S'il était littéralement impossible à ce pays de quitter la monnaie unique en 2012 ou en 2013 car il n'avait aucunement les moyens d'assurer sa subsistance. L'excédent commercial de 2013 et l'excédent budgétaire prévu cette année lui donneraient tous les moyens de claquer la porte de l'euro, s'il le souhaitait.
 
Après six années de dépression économique, la Grèce ne semble guère en meilleure forme à présent qu'elle aborde 2014. Les perspectives de croissance pour la nouvelle année sont effectivement toutes pessimistes et négatives alors que le P.I.B. pour 2013 est de 4% inférieur à 2012. De fait, l'économie grecque se retrouve aujourd'hui ampu...

La sortie de la zone Euro est à mon sens la meilleure option possible pour la Grèce comme pour les autres pays en plein coeur de la crise. L'emprise des banques privées et de la dette accumulée par ces pays ne peut les mener qu'à leur perte (ce qui est déjà le cas) et n'est donc qu'une impasse ayant pour but de permettre au N.O.M de faire main basse sur ces pays et les fédérer...
 
Le Premier ministre grec Antonis Samaras et son allié socialiste Evangélos Vénizélos ont de nouveau brandi dimanche la menace d'une sortie de l'euro si le parlement ne vote pas la semaine prochaine le train de rigueur réclamé par l'UE et le FMI.
 
« Les votes cruciaux attendus mercredi sur une loi-cadre détaillant les économies budgétaires de plus de 18 milliards d'euros, et dimanche sur le budget 2013, sont la c...