Recherche du mot clé « socialisme » (7 résultats)

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...


C'est une nouvelle fois le prétexte du terrorisme qui est brandi pour augmenter d'un cran la censure de sites internet. Après la loi antiterroriste, la loi de programmation militaire et la loi sur le renseignement, c'est maintenant l'« Enfermement algorithmique » qui est visé. Pas moins de huit lois en dix ans !

Ce sont donc les algorithmes inclus dans divers moteurs de recherche et réseaux sociaux et qui permettent de vous proposer des publicités, suggestions ou résultats pertinents à vos recherches qui sont concernés. Pas sûr que Facebook, Google, YouTube ou encore Twitter acceptent de se plier à cette demande, et ce pour des raisons évidentes.

Si toutefois cela devait être le cas, il ne sera alors plus possible aux extrémistes en herbe de trouver sur leur moteur de recherche préfér...

200 personnalités, responsables syndicaux, associatifs et politiques, mais aussi acteurs du monde de la culture, des arts et du sport, ont signé un appel pour une grande marche nationale le 12 avril à Paris. Une marche contre les politiques d'austérité et pour exiger l'abandon du pacte de responsabilité. Mais aussi l'espoir d'un rassemblement nouveau pour des alternatives et une juste redistribution des richesses. Basta ! relaie leur appel.
 
Nous n'en pouvons plus de voir la droite et l'extrême-droite battre le pavé avec leurs cortèges de haine de l'autre, d'intolérance, de racisme, de sexisme, d'homophobie et d'intégrisme.
 
En France, comme dans toute l'Europe, la rigueur budgétaire et l'austérité imposées par la Commission européenne, François Hollande et le gouvernement pour satisfaire...

Que ça fait du bien ! Des dirigeants politiques intègres, compétents et courageux, qui transforment leur pays en alliant le développement économique, la solidarité et la démocratie. Où ça ? En Bolivie ! Evo Morales et le Mouvement vers le socialisme (MAS) sont au pouvoir depuis huit ans, et ça marche. Le pays le plus pauvre d'Amérique du Sud décolle.
 
C'est peu dire que les braves gens d'ici attendait avec morgue de voir ces Indiens, amis de Chávez, se prendre un splendide râteau. A l'épreuve des faits, le résultat est une réussite peu commune, et Evo Morales ne lâche rien :

« Le socialisme c'est le bien-être, c'est partager la richesse. C'est ce que faisaient nos ancêtres, à une plus grande échelle, avec la technologie et la modernité productive ».
Restaurer l'Etat
 
L'équipe d'Evo Morale...

Le digne successeur de Hugo Chavez - Nicolas Maduro - tient bon le cap et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'arrange pas les affaires des élites du nouvel ordre mondial qui convoitisent avec leur appétit habituel les ressources de ce pays, et de l'amérique latine dans son ensemble.
 
Il tient fortement tête à l'oligarchie américaine, aussi bien par son refus de se plier face à Obama le menacant si il donnait refuge à Edward Snowden dernièrement, que par sa présence au sein du Mercosur, zone d'échange totalement indépendante et gênant fortement les interêts des usa. Espérons que Nicolas ne soit pas lui aussi « subitement victime » d'une crise cardiaque dans les mois à venir... Le veilleur
 
Le départ physique de Chavez a laissé un vide que Maduro a vite comblé en faisant vivre, pl...