Recherche du mot clé « sites pétroliers » (2 résultats)

Produire et produire encore, limiter les pertes à défaut de pouvoir augmenter les bénéfices, et ce coûte que coûte, au mépris total des règles élémentaires et consignes de sécurité établies, tels sont les principes des groupes industriels.

Ces mêmes groupes dont les PDG défendent ardemment la fameuse Loi travail, n'hésitant pas à bafouer les droits élémentaires des ouvriers en grève, et à mettre volontairement en situation de danger ceux n'ayant voulu ou pu suivre les mouvements syndicaux. Nous pouvons donc en conclure que pour ces grands patrons, la mise en danger des salarié(e)s est nécessaire pour délivrer ces pauvres français « pris en otage ».

Parmi ces groupes, nous trouvons Total, pour qui « La sécurité au cœur de ses activités », et qui prétend sur son site internet, en total(...


La situation qui était déjà plus que critique dans la région de l'Alberta s'aggrave de jour en jour, et les gigantesques incendies qui avaient récemment forcé une évacuation massive des habitants et ouvriers de Fort McMurray menacent maintenant directement les installations pétrolières des sables bitumineux.

Autant dire que si ces murs de flammes ne sont pas rapidement stoppés, nous allons assister à un « feu de joie » d'une ampleur rarement atteinte. L'article n'en fait pas mention, mais la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) a dépêché il y a 48 heures deux spécialistes à Fort McMurray pour évaluer les dangers nucléaires dans la région.

Ces derniers auraient pour but de « confirmer la sécurité radiologique des appareils autorisés qui se trouvent dans les zones touchées e...