Recherche du mot clé « sites nucléaires » (11 résultats)


Suite à la découverte ce matin d'une information sur le site des moutons enragés, j'en suis venu à me poser quelques questions à propos des récents attentats survenus en Belgique. l'information n'est pas anodine, puisqu'il s'agit du meurtre d'un agent de la sécurité nationale à qui un badge d'accès à des lieux sensibles à été dérobé !

Ce jeudi en début de soirée, un agent de sécurité dans le nucléaire a été tué. Si la profession de la victime amène à se poser des questions, le constat que son badge lui donnant accès à des sites dits « sensibles » ait disparu a toutes les raisons nous inquiéter.

L'article de dhnet.be ne fait pas dans le sensationnalisme, mais n'occulte pas non plus la gravité de la situation pour autant.

C’est un meurtre passé complètement sous silence qui a été commi...

Mes craintes semblent se confirmer concernant les radiations en provenance de Fukushima qui ont atteint la côte ouest américaine, ainsi que l'hécatombe « mystérieuse » d'étoiles de mer qui s'y déroule. Ne vous laissez pas déstabiliser par certains discours rassurants des officiels, et posez-vous la question : Que se passerait-il si le gouvernement annonçait aux résidents californiens qu'ils vivent avec leur famille à proximité d'une zone océanique radioactive ou ils vont régulièrement se baigner ? Le veilleur
 
Faisant partie du projet en cours  « Kelp Watch 2014 » , les institutions gouvernementales et universitaires ont commencé à recevoir les résultats des échantillons des algues varech et des algues géantes Kelp recueillies le long de la côte de la Californie, ils confirment une prése...

Les autorités se préparent à la possibilité d'un accident nucléaire grave, par un Plan qui vient d'être publié. Eventualité à envisager : « Une zone de territoire peut se trouver polluée pour plusieurs décennies et, dans certains cas, n'autorisant pas la présence permanente de personnes ».
 
Un accident nucléaire grave est France est maintenant officiellement reconnu comme une possibilité à laquelle il faut se préparer : c'est le sens du « Plan national de réponse « Accident radiologique ou nucléaire majeur » » publié le 3 février par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité intérieure. On est surpris que la nouvelle ait suscité peu d'échos. Mais c'est ainsi.
 
Ce plan, qui décline sur cent-dix-huit pages et huit scénarios la conduite à tenir en cas d'accident grave, est une n...

Les autorités américaines s'inquiètent que la Corée du Nord pourrait utiliser son « lanceur spatial » pour exploser un engin nucléaire à haute altitude sur les États-Unis, la création d'une impulsion électromagnétique (emp) qui pourrait détruire des parties importantes du réseau électrique ainsi que des infrastructures critiques du pays.
 
L'inquiétude est si grande que les responsables américains qui regardent la Corée du Nord surveillent continuellement l'état du « lanceur spatial » de la Corée du Nord, dont le statut pourrait suggérer une frappe nucléaire préventive contre les États-Unis.
 
Les responsables connaissent le missile à trois étages, la Corée du Nord en a lancé un en décembre dernier qui a également mis en orbite un « package », dont les experts disent que ce pourrait être un...

Tiens tiens, un site nucléaire Iranien à l'abri de toute attaque extérieure subit une explosion massive ! Nous savons tous que les Américains ne cessent de crier à qui veut l'entendre que l'Iran fabrique la bombe, alors que ces derniers veulent simplement eux aussi goûter aux joies de la technologie et de ses bienfait énergétiques !

Je doute de l'incompétence des techniciens qui oeuvrent à la réalisation de ce but, et d'un autre côté, de nombreux virus fortement suspectés par des professionnels de la sécurité d'avoir étés concus et répandus par des états, ou plus précisément les états unis et... Israel ! Pour rappel, ces virus très élaborés (stuxnet, flame, duqu, pour ne citer que les plus connus) ont étés concus pour affecter le fonctionnement de centrifugeuses de sites nucléaires (voir...