Recherche du mot clé « site nucléaire » (3 résultats)

Les sources de ces informations semblent suffisamment sérieuses pour ne pas occulter les faits cités ici. Nombre de révélations se croisent et tendent à confirmer que des armes de type nucléaire ont été utilisées depuis la guerre d'Irak, et plus récemment par Israel en Syrie, dans un effort conjoint et bien dissimulé avec les Etats unis.

Il semblerait bien que la 3ème guerre mondiale tant redoutée ne soit qu'une question de temps...


Un grand merci à Silver Wisdom pour sa gentillesse habituelle et son travail de traduction, n'hésitez pas à aller sur son forum « Le Dormeur doit se Réveiller » ;-)
 
Le veilleur
 
Une preuve flagrante de l'utilisation d'armes américaines nucléaires de type EPW (arme explosive à forte pénétration dans le sol) en Syrie vient de faire surface. Les experts disent que...

Tiens tiens, un site nucléaire Iranien à l'abri de toute attaque extérieure subit une explosion massive ! Nous savons tous que les Américains ne cessent de crier à qui veut l'entendre que l'Iran fabrique la bombe, alors que ces derniers veulent simplement eux aussi goûter aux joies de la technologie et de ses bienfait énergétiques !

Je doute de l'incompétence des techniciens qui oeuvrent à la réalisation de ce but, et d'un autre côté, de nombreux virus fortement suspectés par des professionnels de la sécurité d'avoir étés concus et répandus par des états, ou plus précisément les états unis et... Israel ! Pour rappel, ces virus très élaborés (stuxnet, flame, duqu, pour ne citer que les plus connus) ont étés concus pour affecter le fonctionnement de centrifugeuses de sites nucléaires (voir...

Washington est peut-être impliqué dans la création de programmes malveillants destinés à l'espionnage et à la cyberguerre. C'est ce qu'a montré l'enquête menée par des compagnies informatiques russes et américaines. Le nouveau malware est similaire à celui utilisé pour attaquer les ordinateurs des sites nucléaires iraniens. Selon les experts, de nombreux ordinateurs iraniens sont déjà infectés. Par ailleurs, des ordinateurs ont été également attaqués au Liban.
 
L'enquête évoque un nouveau malware similaire à Flame et Stuxnet. C'est notamment à l'aide de ce premier que des dessins industriels auraient pu être volés en Iran et en Syrie. Le virus a été neutralisé. Mais aujourd'hui il existe un nouveau danger. Au moins trois versions sont actuellement en circulation. Kaspersky Lab confirme q...