Recherche du mot clé « seveso » (2 résultats)


Le gouvernement aurait-il peur de ne pouvoir respecter les plans d'austérité imposés par Bruxelles, et ainsi révéler son impuissance à asservir les « sans dents » ? C'est ce que semblent révéler les choix éhontés de l'Élysée qui consistent aussi bien à vous mentir sur l'ampleur des grèves en cours, qu'à tenter de décrédibiliser les motivations de ce mouvement et des ouvriers qui y participent.

Comme cela est habituellement le cas en de telles circonstances, les médias officiels qui faisaient récemment leur « Une » des nombreux mouvements et manifestations combattants la loi El Khomri deviennent soudainement silencieux, saisissant l'opportunité inespérée des villes inondées et autres actualités footballistiques pour opérer leur diversion. Les actionnaires et propriétaires de ces médias ...

Produire et produire encore, limiter les pertes à défaut de pouvoir augmenter les bénéfices, et ce coûte que coûte, au mépris total des règles élémentaires et consignes de sécurité établies, tels sont les principes des groupes industriels.

Ces mêmes groupes dont les PDG défendent ardemment la fameuse Loi travail, n'hésitant pas à bafouer les droits élémentaires des ouvriers en grève, et à mettre volontairement en situation de danger ceux n'ayant voulu ou pu suivre les mouvements syndicaux. Nous pouvons donc en conclure que pour ces grands patrons, la mise en danger des salarié(e)s est nécessaire pour délivrer ces pauvres français « pris en otage ».

Parmi ces groupes, nous trouvons Total, pour qui « La sécurité au cœur de ses activités », et qui prétend sur son site internet, en total(...