Recherche du mot clé « sens de rotation » (3 résultats)

L'apocalypse spatiale qui touchera les quatre éléments, l'Eau, la Terre, l'Eau et l'Air, menace notre planète, estiment les professeurs de l'Université de l'Extrême-Orient Alexandre Panitchev et Alexandre Goulkov. La nouvelle version de la fin du monde ne laisse aucune chance de survie à la Terre. Les experts ont exposé leur hypothèse dans le livre L'absolu et l'homme.
 
Les scientifiques ont étudié les témoignages géologiques de trois catastrophes : du déluge universel, de la période glaciaire et de la mort des dinosaures. Ces trois cataclysmes dont le début coïncidait avec un événement global de courte durée, se sont déroulés conformément au même scénario, et entraînaient finalement des extinctions de masse des espèces sur la planète.
 
A la recherche de la nature de cet événement global...

Peu le savent mais l'effet Yarkovsky représente une menace pour les astéroïdes orbitant prés du Soleil. Ainsi il apparait difficile de prévenir d'un risque de collision concernant tout objet orbitant prés du soleil !

L'effet Yarkovsky, du nom de l'ingénieur Russe ayant prédit son existence, Ivan Osipovich Yarkovsky (1844-1902), est causé initialement par les différences de température à la surface d'un corps en rotation éclairé par une source lumineuse, comme le Soleil. La quantité de lumière émise par le corps se refroidissant n'étant pas la même sur toute sa surface, cela provoque alors une modification du mouvement de ce corps.

L'effet Yarkovsky se manifeste par une force de radiation thermique qui change le demi-grand axe a d'un astéroïde en fonction de son moment cinétique, de son...


De nombreuses personnes des quatre coins du Royaume-Uni ont rapporté avoir vu des objets lumineux dans le ciel nocturne, considérés comme des Météores ou des débris spatiaux.
 
Les garde-côtes en Irlande du Nord ont reçu des appels de personnes ayant vu les objets depuis Coleraine sur la côte nord, et à Strangford Lough, dans le sud-est. Les lumières ont été vues aussi loin au nord dans le Caithness en Écosse, ainsi que dans le pays de Galles et Norfolk en est-Anglie.
 
Selon les experts, les observations pourraient être des débris de satellite, brûlants lors de leur entrée dans l'atmosphère. Les lumières ont également été signalées dans la région des Midlands, une partie du nord-est de l'Angleterre, ainsi qu'à Glasgow et Édimbourg.
 
Brian Guthrie à Grangemouth près d'Edimbourg, qui a regar...