Recherche du mot clé « sels de bain » (2 résultats)

Tandis que des millions de zombies intellectuels et émotionnels anglais se traînaient au rythme des récentes célébrations du « Jubilé » de la reine d'Angleterre, une véritable apocalypse zombie (du genre mangeur de chair) se déroulait aux États-Unis.
 
Au cours de ces deux derniers mois, il n'y a eu pas moins (et probablement plus) de 18 cas de personnes qui ont mangé, ou autrement abusé, de leur propre chair ou de celle des autres. La plupart de ces événements bizarres ont eu lieu, pour une raison quelconque, aux États-Unis. Le cas le plus frappant fut celui de Rudy Eugene et Ronald Poppo à Miami, en Floride. Les éléments de base de cette affaire, qui s'est produite le 26 mai, sont décrits comme suit par un témoin :
 
« Il (Eugène) déchirait son visage (celui de Poppo) avec ses dents », a ...

«Vague Ivoire», «Vanilla Sky» ou encore «Bliss» (délice en français). C'est une drogue extrêmement nocive qui a conduit Rudy Eugene, 31 ans, à déambuler nu dans les rues de Miami et à déchirer à coups de dents le visage d'un autre homme. Un produit auquel on donne toutes sortes de noms, plus attirants les uns que les autres. L'appellation générique est «sels de bain», du fait de sa ressemblance avec les cristaux que l'on disperse pour un bain relaxant. Sur les sachets, on peut même lire la mention «relaxez-vous» sur une photo montrant des pieds de femmes.
 
Cette drogue synthétique censée avoir un effet relaxant, mais aussi énergisant et euphorique, est recommandée avant une relation sexuelle? En fait, elle est l'une des pires qui existent. Outre-Atlantique, le «sel de bain» a été qualifi...