Recherche du mot clé « scandale financier » (5 résultats)

Vous avez sûrement tous déjà entendu parler du scandale de l'affaire LuxLeaks, dans laquelle un « Snowden français » (cocorico) a eu le courage de dénoncer des accords fiscaux opaques entre le fisc luxembourgeois et de nombreuses multinationales, révélant ainsi un système d’« optimisation » fiscale à grande échelle au cœur de l'Europe.

Oui mais voilà, ces grosses multinationales qui brassent des milliards tout en payant moins d'impôts que vous et moi n'aiment pas que l'on se mêle de leurs affaires, et encore moins que l'on révèle au monde leurs tactiques d'évasion fiscale, qui soit dit en passant, profitent également aux escrocs qui nous gouvernent, bénéficiant ainsi des failles du système qu'ils entretiennent et protègent.

Comment ne pas s'indigner de telles pratiques quand on consta...

Cet article a été rédigé sur la base de documents anglais puis rapproché du programme vaccinal américain mais la situation est bien sur tout à fait transposable à la France et dans le reste du monde.
 
Il ne fait qu'exposer davantage l'arnaque vaccinale et les moyens mis en oeuvre pour couvrir cette folie.

Des documents britanniques mettent à jour 30 années de camouflage
 
Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux :
 
1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu'ils étaient sensés prévenir.
3. savaient que les vaccins présen...

Les régulateurs bancaires enquêtant sur le scandale du Libor se penchent sur les liens entre les traders de la banque britannique Barclays, à l'origine du scandale, et ceux de quatre autres banques européennes, dont deux françaises, selon le Financial Times (lien).
 
Il s'agirait d'employés des banques françaises Société générale et Crédit agricole, de l'allemande Deutsche Bank (lien) et de la britannique HSBC, selon le site Internet du journal britannique qui cite des sources proches du dossier, et qui précise que ces personnes ne travaillent plus pour les banques en question. Selon le journal économique, un des traders de Barclays impliqué dans le scandale aurait pu tisser des liens avec des homologues de ces banques.
 
Concernant l'implication éventuelle de banques françaises, le gouvern...

Des banques qui achètent du pétrole et qui font tourner les bateaux inlassablement jusqu'à ce que le cout de l'or noir leur convienne pour la vente... Quoiqu'on en dise, cela remue pas mal du côté des banques en ce moment, et pas à leur avantage du tout...
 
Un rapport réalisé pour le G20 révèle que le prix du pétrole brut aurait pu être manipulé par les banques, les traders et les compagnies pétrolières. Comme cela a été le cas avec le Libor, taux de référence pour les prêts entre banques.
 
Nouveau scandale ?
 
Nouveau scandale pour les banques ? Après l'affaire du Libor (lire LIBOR : Le scandale financier du siècle), certains s'interrogent sur les établissements bancaires qui auraient pu également manipuler le prix de l'essence. C'est en tout cas ce qu'affirme un rapport préparé pour le G2...

C'est peut-être le scandale financier du siècle. Il vient d'ailleurs d'emporter  le président du conseil d'administration de Barclays, Marcus Agius. Les plus grandes banques du monde se seraient entendues pour manipuler le Libor, le principal taux d'intérêt de la planète finance. Il y en aurait pour des milliers de milliards de dollars.
 
LIBOR : l'acronyme ne vous dit peut-être pas grand-chose. Derrière ces cinq lettres se cache pourtant l'un des plus grands scandales financiers présumés de l'histoire. Plusieurs banques internationales sont soupçonnées d'avoir manipulé le London Interbank Offered Rate (Libor en abrégé) afin de camoufler leurs difficultés de financement lors de la crise financière.

Parmi elles, que des grands noms de la finance mondiale : Bank of America, Barclays ( dont...