Recherche du mot clé « page-4 » (121 résultats)

le Sangeang Api, une île-volcan située au nord-est de Sumbawa, est entrée brusquement en éruption le vendredi 30 mai 2014 à 8h32 UTC.
 
Le panache éruptif observé par les avions et satellites est monté selon les sources à au moins 12-14 km de hauteur (NOAA CIMSS Volcanic clouds monitoring), selon un pilote à 19,8 km.

Le nuage de cendres et gaz s'est dirigé vers le sud-est en direction de l'Australie, où de nombreux vols ont dû être annulés et l'aéroport de Darwin fermé.
 
Ce volcan est situé sur l'île indonésienne de Sumbawa, non loin de Bali, et qui culmine à 1949 mètres d'altitude, ne cesse de recracher une épaisse colonne fumée depuis sa reprise d'activité. En raison de l'épais nuage de cendre provoqué par cette irruption soudaine, certaines compagnies aériennes ont préféré suspendre mome...

Palpitance et révélations : Laurent Detritus Fabius, l'actuel prétexte qui sert de ministre des affaires étrangères, a rencontré le 13 mai dernier à Washington son collègue américain John Kerry pour discuter de questions variées sur la situation en Iran, en Ukraine et en Syrie.
 
On supposera sans mal qu'il a dû évoquer, en privé, les bidouillages électroniques des Américains, et qu'il a probablement commenté l'excellent repas qui lui a été servi. Il a même peut-être fait un petit selfie avec John, histoire de compléter son album de famille. Et, histoire de détendre l'atmosphère, il aura probablement échangé avec son homologue américain une petite blagounette préparée de longue date par son staff. Mais une chose est certaine et elle a retenu l'attention de toute cette presse frétillante ...

Pour la première fois en six mois d'émeutes, l'armée thaïlandaise a tenté de séparer les belligérants, écrit mercredi 21 mai le quotidien Nezavissimaïa gazeta. La loi martiale a été instaurée, que les experts qualifient de « demi-coup d'Etat ».
 
Les forces armées sont en mesure d'empêcher de nouveaux affrontements mais sont loin de pouvoir garantir une sortie de crise au niveau politique. Le chef de l'armée de terre thaïlandaise, Prayuth Chan-ocha, a instauré mardi la loi martiale. Il a appelé les manifestants qui ont paralysé le travail du parlement et empêché les élections du 2 février (les chemises jaunes), à cesser leurs manifestations. Cet appel concerne également les manifestants pro-gouvernementaux (ou chemises rouges).
 
Les militaires assurent qu'il ne s'agit pas d'un coup d'Etat ...

Les chercheurs russes se sont déclarés prêts à coloniser la Lune dans un projet élaboré par l'Académie des sciences de Russie, l'agence spatiale Roskosmos et l'Université Lomonossov de Moscou [1]. Ce projet n'est pas nouveau et a déjà été évoqué à plusieurs reprises, comme en 2012 [2], puis un peu plus tard en 2013 [3], ou encore en début de cette année [4].
 
On pourrait voir dans cette annonce un message visant à démontrer une supériorité technologique russe, comme au temps de la guerre froide, qui d'ailleurs semble à nouveau pointer le bout de son nez, mais le contexte est ici un peu différent, tout comme les enjeux. Si à l'époque la chute de l'ex URSS a entrainé avec elle un déclin technologique temporaire, l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine a changé la donne, ce dernier ayant ...

Alors que nous venons de prendre la mesure de la première riposte russe aux sanctions économiques occidentales prônées par les Etats-Unis et l'Union Européenne dans le cadre de la crise ukrainienne, il est utile de connaitre les dessous de ces sanctions, leurs implications, et bien évidemment, leurs répercussions.
 
La « presstituée » brandit à tour de bras ces menaces de sanctions économiques dans leurs torchons propagandistes, mais à aucun moment ils ne révèlent la vérité sur l'ampleur considérable et parfois insoupçonnée de ce qui est censé être une « punition » destinée à un pays qui ne fait que défendre ses propres intérêts. Dans leur entêtement illusoire de vouloir nuire à la Russie dans un processus d'isolement géo-politique, Les Etats-Unis, ainsi que les pays vassaux d'Europe, son...