Recherche du mot clé « sanctions américaines » (7 résultats)

Après les accusations infondées de la Maison Blanche à propos d'un « piratage Russe » qui implique en fait le Département américain de la Sécurité intérieure, la Russie est de nouveau incriminée dans une nouvelle affaire de piratage, concernant cette fois-ci une centrale électrique américaine. Sauf que...

Une nouvelle fois, l'information, qui provenait d'un rapport du FBI, a été démentie, mais le mal était fait, et le Washington Post, suivi de peu par l'agence de l'AFP, relayaient tous deux et sans la moindre vérification cette fausse nouvelle, en totale contradiction avec leur nouvelle volonté affichée de sanctionner les sites web et autres blogs « complotistes » qui diffusent de fausses informations.

Ce en serait presque risible si cela ne mettait en lumière l'incompétence évidente ...

En « Punissant » la France par l'amende infligée à la BNP, les États-Unis ont tout simplement accéléré la mort du Dollar... Une analyse aussi fracassante que crédible provenant de zerohedge et traduite par vineyardsaker dans sa version française a provoqué en moi une joie et émoi difficilement dissimulable. Inutile de dire que cette information devrait faire l'effet d'une bombe si les menaces évoquées ici devaient se concrétiser.
 
Le simple fait que cette alternative aie été évoquée est en elle même très révélatrice, et pourrait bien contaminer l'ensemble de l'Europe, alors qu'elle fait suite à la sanction infligée à la BNP par les États-Unis dans le but de faire échouer la vente des navires Mistral à la Russie. Le retour de bâton des sanctions américaines contre la Russie pourrait bien ...

Évènement historique, tout indique que nous sommes sur le point d'assister à l'effondrement de l'économie américaine, signifiant par la même la fin de l'empire hégémonique étasunien. Cette « mise à mort » doit se concrétiser sous la forme d'un accord énergétique russe avec la Chine qui devrait être signé par Vladimir Poutine lui même lors de sa prochaine visite à Pékin le 20 mai prochain.
 
J'avais récemment partagé avec vous des informations relatant cet accord et ces implications économiques, mais il est compréhensible que les multiples rumeurs du net relatant la fin de l'économie américaine ces derniers mois vous aient poussés à devenir méfiants, et ce à juste titre. Cette fois ci, le contexte est radicalement différent, et fait office de « réponse » de la part de la Russie face aux sa...

Notre brave Obama a décidé aujourd'hui au nom des États-Unis d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie, en ciblant sept responsables russes ainsi qu'à 17 entreprises de l'entourage proche du président Vladimir Poutine, et ce en représailles à ce qu'il qualifie d'« actes de provocation » en Ukraine, on croit rêver !
 
Selon la presse américaine (New York Times), la Maison Blanche envisage de frapper de sanctions les patrons des groupes pétrogaziers russes Rosneft et Gazprom [1], Igor Setchine et Alexeï Miller, des proches du président Poutine. A ce stade, deux déductions peuvent être faites : Soit Obama est un crétin fini, soit il est décidé à pousser Poutine à fermer les vannes du gaz russe pour forcer l'Europe à accepter le gaz de schiste américain.
 
En plus de ces attaques aux groupes...

Moscou menace Washington de représailles ! Brusque montée de fièvre entre la Russie et les États-Unis suite au blocage du virement d'un ambassadeur russe, mesure prise dans le cadre des sanctions liées au rattachement de la Crimée.
 
La Russie va prendre des mesures de représailles contre les diplomates américains après le blocage d'un transfert d'argent d'un ambassadeur russe par la banque américaine JP Morgan, a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch. La Russie considère comme
 
« inacceptable, illégale et absurde la décision de la banque JP Morgan Chase de bloquer le transfert de l'ambassadeur russe à Astana vers la compagnie d'assurances Sogaz sous le prétexte de sanctions contre la Russie »
, souligne-t-il dans un communiqué publié m...