Recherche du mot clé « séisme dévastateur » (5 résultats)

De forts séismes ont provoqué le déplacement des stations terrestres des systèmes de navigation par satellite GPS et GLONASS. Toutes les erreurs de définition des coordonnées géographiques provoquées peuvent causer de sérieux problèmes, souligne le géophysicien australien Paul Tregoning.
 
Les scientifiques ont étudié les données issues de quinze tremblements de terre parmi les plus forts depuis l'année 2000 - d'une magnitude de huit environ. Il a été constaté que même à une distance de plusieurs milliers de kilomètres des épicentres, la croûte de la terre s'est trouvée décalée de quelques millimètres. Pour une utilisation domestique, ce n'est pas grave, mais pour des mesures très précises cela est très problématique.
 
Par exemple, dans le cas des satellites scientifiques : ils sont envoyé...

Ce n'est pas la première fois que ce genre de news voit le jour, et je ne tiens aucunement à vous alarmer, mais je me devais de transmettre cette info. Le constat est flagrant, la situation géologique évolue à grande vitesse, ce qui sous-entend bien évidemment l'activité sismique et volcanique qui est en constante hausse. L'impact des changements en cours de la magnétosphère terrestre (lien) sur les mouvements tectoniques a été mis récemment en évidence (lien), et celui de l'activité solaire quand à lui n'est plus à démontrer, et le prochain cycle solaire (wiki) maximum (cycle 24) est prévu par la NASA pour mai 2013...
 
Au laboratoire de sismologie de l'Université de Washington, on craint que le tremblement de terre de magnitude 7,7 qui s'est produit sur la côte de la Colombie-Britanniqu...

Est-ce bien utile de vous rappeler dans quel état critique se trouve ce qui reste de la centrale nucléaire Fukushima-Daichii et ses quatre réacteurs ? Est-ce également nécessaire de vous expliquez ce qu'il adviendrait si un nouveau seisme dévastateur frappait ce site ? (lire « Fukushima : et si le pire était à venir ? »)
 
Un séisme de magnitude 5.1 a eu lieu aujourd'hui à proximité de la centrale nucléaire accidentée Fukushima-1. Aucun blessé ni dégât n'a été signalé, l'alerte au tsunami n' a pas été déclenchée. L'épicentre se trouvait dans le Pacifique au large de la préfecture de Fukushima à une profondeur de 90 km.
 
Les secousses ont été ressenties par les habitants de 14 préfectures japonaises sur 47, à Tokyo compris. La société énergétique TEPCO, opérateur de la centrale de Fukushima...

J'ai récemment pris connaissance d'une info annoncant des seismes majeurs (9.4 et 9.6) dans un futur très proche en Californie, et par une source bien informée puisque cette dernière avait annoncé 4 jours à l'avance le seisme ainsi que le tsunami ayant frappé le Japon en 2011. Alors que j'attendais d'en savoir plus sur cette news avant d'en parler sur le-veilleur, voici qu'un flash annonce ce qui pourrait être les prémices d'une catastrophe de grande ampleur aux Etats-unis... Coincidence ?

Une trentaine de séismes de faible magnitude ont secoué, sans faire de dégâts, la région de Los Angeles entre hier soir et ce matin, dont trois ont pu être ressentis par la population (lien data.scec.org).
 
Un premier séisme de magnitude 4,5 s'est produit hier à 23H23 locales (06H23 GMT) à Yorba Linda, ...

Tout part d'une déclaration de William Cohen, secrétaire d'Etat à la Défense américaine en date du 2 avril 1997 (signalée par mon vieil ami de Poitiers, chercheur, Gérard Morin) :
 
   « Others [terrorists] are engaging even in an eco-type of terrorism whereby they can alter the climate, set off earthquakes, volcanoes remotely through the use of electromagnetic waves. So there are plenty of ingenious minds out there that are at work finding ways in which they can wreak terror upon other nations.It's real, and that's the reason why we have to intensify our[counterterrorism] efforts. »
 
   « Secretary of Defense William Cohen at an April 1997 counterterrorism conference sponsored by former Senator Sam Nunn. Quoted from DoD News Briefing, Secretary of Defense William S. Cohen, Q&A at the Conf...