Recherche du mot clé « risque élevé » (6 résultats)

Les scientifiques s'attendent à ce qu'un nouveau séisme de magnitude 9 affecte la zone de subduction qui comprend la côte de l'état de Washington, l'Oregon, la Colombie-Britannique et une partie du nord de la Californie.
 
Le dernier gros séisme remonte à l'année 1700. Les savants en ont entendu parler en raison de rapports écrits en provenance du Japon qui ont enregistré un tsunami. Ces rapports sont à mettre en corrélation avec les anneaux de vieux arbres morts au moment où les terres marécageuses le long de la côte de Washington se sont effondrées de plusieurs mètres permettant à l'eau de mer de submerger leurs racines
 
Cette semaine, les chercheurs de l' université de Washington ont réuni 55 experts. Leur objectif est d'intensifier les efforts en vue de se préparer au prochain séisme d...

L'industrie des pesticides va devoir encaisser le coup. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) devait publier, mercredi 16 janvier, un avis scientifique sévère sur trois pesticides (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), tous présentant, selon l'EFSA, un risque élevé pour les abeilles.
 
Ces trois évaluations de l'agence de Parme (Italie) apportent du crédit à ceux qui attribuent à cette famille récente d'insecticides - néonicotinoïdes - un rôle dominant dans le déclin accéléré des insectes pollinisateurs, constaté partout dans le monde depuis une dizaine à une quinzaine d'années. Mises sur le marché au début des années 1990, ces nouvelles substances sont parmi les plus utilisées au monde en agriculture.
 
L'EFSA était saisie par la Commission européenne de l'évaluat...

Seulement 48 heures viennent de s'écouler depuis le fort séisme de magnitude 7.3 qui s'est produit vendredi (lien), suivi à quelques minutes d'une autre secousse importante de magnitude 6.3. Ces évènements ont depuis été suivis de nombreuses répliques, j'en ai dénombré 28 à ce jour, allant d'une magnitude de 4.4 à 5.6 ! (lien)
 
Est-ce un évènement isolé sans gravité, ou un signe précurseur d'un remake possible du séisme de magnitude 9.0 survenu le 11 mars 2011 (wiki) ? Au vu de la forte activité qui s'est manifesté tout au long de l'année 2012, nous sommes en droit de nous poser la question, et certains experts sont quand à eux assez inquiets...
 
Un article de ce jour sur le site de l'Asahi revient sur la configuration particulière du séisme qui a frappé hier le Japon, une particularité q...

A l'heure ou j'écris ces lignes, deux nouvelles secousses, probablement des répliques viennent s'ajouter au violent tremblement de terre qui est survenu ce matin à 8h18 (UTC). Le puissant séisme principal de magnitude 7.3 (7.5 selon d'autres mesures) a été suivi de deux autres séismes de magnitudes respectives de 6.2 et 5.6 !

Inutile de vous rappeller que cet évènement se situe au même endroit que celui de 2011 qui a ravagé le pays et décimé la centrale de Fukushima. Cette dernière restant plus que vulnérable, une vague de tsunami pourrait, si elle la touchait à nouveau, être catastrophique pour la centrale. Je viens d'apprendre à l'instant qu'une première vague de 1 mètre de haut vient d'atteindre les côtes suite à l'alerte au tsunami, restez à l'écoute, je vous en dis plus dès que j'a...

Cette étude publiée dans l'édition du 17 mai du New England Journal of Medicine fait déjà grand bruit car elle met en cause un antibiotique, l'azithromycine (Zithromax et génériques) et le risque accru de décès cardiovasculaire comparativement à d'autres antibiotiques comme l'amoxicilline ou la ciprofloxacine. La Food and Drug administration (FDA) s'est d'ores et déjà engagée à examiner de près les résultats de cette étude et rappelle aujourd'hui aux professionnels de santé l'éventualité d'un risque d'arythmie cardiaque lors de la prescription ou l'administration de macrolides.
 
L'azithromycine (Zithromax et génériques) est un antibiotique traitant les infections bactériennes de la famille des macrolides, une famille déjà associée à des effets cardio-vasculaires, et plus précisément, à l...