Recherche du mot clé « rhume » (4 résultats)

Des milliers de petits ont été traités d'office contre le rhume et la grippe avec un médicament très douteux. Les familles sont scandalisées.
 
Depuis le début du mois, les manifs de parents en colère se multiplient devant les crèches et les garderies du pays. Plusieurs d'entre elles ont traité, à l'insu des familles, leurs élèves.
 
Les enfants devaient avaler des « vitamines » qui contenaient, en réalité, de la Moroxydine ABOB. Ce médicament antiviral aux propriétés mal connues aurait provoqué des effets secondaires violents chez certains bambins. Les petits se seraient plaints de vertiges, de nausées, de sueurs nocturnes, voire d'inflammations des parties génitales, raconte le site du « South China Morning Post ».
 
D'après l'enquête lancée par les autorités, les établissements tentaient ...

Le service de pharmacologie du CHU de Toulouse vient de publier dans son bulletin d'information Bip31.fr une mise en garde contre les médicaments anti-rhume. Ces derniers seraient dangereux pour le système cardio-vasculaire.
 
Actifed Rhume, Nurofen Rhume, Dolirhume, Humex Rhume... Chaque hiver, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments anti-rhume en vente libre. Contenant des vasoconstricteurs, ces médicaments présenteraient de vrais dangers pour la santé, rares mais pouvant être très graves.

Augmentation du risque d'infarctus et d'AVC
 
Vendus sans ordonnance et le plus souvent utilisés par voie orale, ces médicaments contiennent de la pseudoéphédrine, à effet vasoconstricteur. C'est cette molécule qui augmenterait le risque de faire un infarctus du myocarde ou un accident...

Il existe des preuves scientifiques solides que la vie sur terre a été, au moins en partie, le résultat d'organismes déposés par des comètes.
 
Il existe aussi une preuve scientifique plausible que quelques-unes parmi les nombreuses catastrophes et épidémies (y compris les relativement récentes) infligées à notre planète et à ses habitants furent le résultat du passage de comètes porteuses de maladies, qui se sont approchées et/ou ont impacté la terre. Celle que l'on a appelée la « Mort Noire » (peste noire, il y a 660 ans) est très probablement une telle épidémie, mais ce n'en est qu'une parmi d'autres au cours de l'histoire humaine. La « Mort Noire » a été vraiment le point de départ d'une pandémie de 400 ans d'épidémies intermittentes qui ont balayé l'Europe et qui ne se sont achevées ...

Son nom chimique : la pseudoéphédrine. Les chimistes reconnaîtront sans peine qu'il s'agit là d'une amphétamine substituée avec un groupement hydroxyle et un groupement méthyle. En clair, la substance active des « antirhumes » n'est autre qu'une énième amphétamine cachée.
 
Ces « petits médicaments » de confort, vous les trouverez sous le nom de Dolirhume (Sanofi), Rhinadvil (Pfizer), ou encore Sudafed (GSK). Il en existe encore une liste longue comme un bras de la Seine. Ce sont tous ces « petits trucs » que l'on prend lorsque l'on a le nez qui coule un peu. Oui mais une amphétamine, ça n'a rien d'anodin.
 
Or, lorsque la presse a diffusé la « nouvelle alerte du Centre Régional de Pharmacovigilance de Toulouse » sur le sujet, elle a omis de préciser ce petit détail pharmacologique de rien ...