Recherche du mot clé « revolv » (9 résultats)

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'attentat de Nice, et qui fait suite à une publication précédente mentionnant que l'état demande la destruction des vidéos du drame à la mairie, demande que la ville de Nice a refusée. En effet, la cheffe du Centre de Supervision Urbain (CSU) de Nice affirme avoir subi des pressions de la part du ministère de l'Intérieur qui lui aurait ordonné d'indiquer la présence des policiers nationaux sur deux points du dispositif de sécurité, policiers qui n'apparaissent... nulle part à l’écran...

Cet évènement survient alors qu'une polémique oppose depuis plusieurs jours Christian Estrosi, président (LR) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et maire adjoint de Nice, à Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, sur le nombre de fonctionnaires de po...


Parce que être en mesure d'anticiper reste le must en toutes circonstances, et au vu de la situation actuelle qui risque de fortement dégénérer étant donné les choix pitoyables et la rhétorique guerrière qu'ont adopté les pantins qui nous gouvernent, savoir adopter le bon comportement dans une situation de menace terroriste ou assimilée peut faire la différence entre la vie et la mort.

C'est une nouvelle fois un article qui provient de l'excellent blog de Pierre Templar - un professionnel de la survie - que je partage avec vous, et à une époque ou les risques importants se multiplient et se diversifient (catastrophe naturelle, effondrement systémique ou financier, recrudescence d'attentats terroristes), je ne saurais que trop vous recommander de vous attarder sur les nombreux articles ...


Vous connaissez tous « l’obsolescence programmée », ce terme qui désigne des défauts de conception (physiques ou numériques) mis en place volontairement par les constructeurs afin de limiter la durée de vie ou d'utilisation d’un appareil, et ce dans le but de vous forcer à acheter de nouveau ce même produit.

Eh bien sachez qu’une nouvelle variante d’obsolescence vient de voir le jour, concernant principalement les objets reliés au réseau internet, et désignée sous le nom « d’obsolescence connectée ». Que vous soyez un « geek » friand de ces objets connectés ou encore un adepte de la domotique, vous serez peut être un jour contraint de jeter un de ces appareil prenant ses instructions sur un serveur de la marque concernée, et ce sous prétexte que cette dernière en aura décidé ainsi.

Ce...


Tout le monde connaît Monsanto, le monstre (à plus d'un titre) de l'agro-alimentaire dont la sinistre réputation n'est plus à faire. Mais certains d'entre-vous ne connaissent peut être pas ou mal un autre géant tout aussi glauque qui n'a pas à rougir devant le premier, à savoir Syngenta.

Pour rappel, Syngenta est une société suisse spécialisée dans la chimie et l'agroalimentaire, issue de la fusion des sociétés AstraZeneca et Novartis. Elle est le leader mondial dans la recherche liée à l'agriculture, en particulier la production de produits phytosanitaires et semences. Syngenta emploie environ 25 000 personnes dans plus de 90 pays (chiffres de 2009).

Un passage provenant de wikipédia est éloquent :

Selon des médias alter-mondialistes, Syngenta serait l'employeur d'une milice privée qui in...


Chesapeake sera-t-il le premier d'un longue lignée à subir les effets de l'explosion de la bulle de schiste prévue de longue date ? Déjà en janvier 2013, une affaire Chesapeake avait fait trembler Wall Street, et les perspective d'avenir d'aujourd'hui n'apparaissent en rien plus favorables, du moins tant que le prix du baril de brut ne décollera pas.

En effet, le producteur américain de gaz de schiste a amendé un accord de crédit revolving qui arrive à échéance en 2019. Si les créanciers ont accepté de reporter la prochaine évaluation jusqu'en juin 2017, ils ont en contrepartie demandé à la société Chesapeake d'apporter en garantie quasiment tous ses actifs, y compris des créances !

Cette dernière croulant sous les dettes ne peut désormais plus compter sur la rentabilité de ses puits ...