Recherche du mot clé « renouvelable » (27 résultats)

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...


Voilà une nouvelle qui va ravir les écolos de tout poil ainsi que les végétariens et autres défenseurs de la cause animale... Du moins au premier abord. En effet, l'information paraît réjouissante puisqu'une société a conçu un lait artificiel annoncé pour être similaire en tous points au lait de vache traditionnel, mais nécessitant 98 % d'eau en moins, ce qui à lui seul est un argument massue à l'heure ou l'état de cette ressource vitale dans le monde est alarmant.

Cependant, si le concept est plus que séduisant, un petit détail me chagrine dans le procédé de fabrication de ce lait synthétique, celui de l'utilisation de substances génétiquement modifiées. Dans l'immédiat, ne connaissant pas les possibles répercussions négatives et autres effets secondaires, la méfiance me pousse à garder...


Une nouvelle fois, derrière l'argument « écologique » destiné à obtenir la bienveillance du plus grand nombre se dissimule un business juteux qui ne profite vraiment qu'aux grands groupes et multinationales.

Il est cette fois question de l'interdiction des sacs plastiques à usage jetable, loi entrée en vigueur au 1er juillet 2016, et qui comme vous allez le voir, profitera bien plus à la grande distribution en terme de bénéfices qu'à la nature. Le problème n'est en fait pas le sac plastique en lui même, mais la politique de « greenwashing » qui est menée à l'encontre de tout bon sens.

Il est question ici de loi relative à « La transition énergétique pour la croissance verte », or si l'on prend le temps d'y réfléchir un tant soit peu, on comprend que la « croissance » est incompatible ...

C'est dans l'air du temps, la corruption et les conflits d’intérêts sont partout. Des lobbyistes de tous poils présents au Parlement européen, en passant par big pharma qui finance les étudiants en médecine, Monsanto qui « graisse la patte » de la protection de la santé et de la sécurité alimentaire, jusqu'aux industries pétrolières qui éduquent nos enfants, et j'en passe...

Dans cette continuité logique, ce sont donc des professionnels du marketing qui sont désormais chargés de gérer le démarchage téléphonique et ses nombreux abus. Allons nous voir bientôt des banquiers au ministère de la finance ? Euh... Non, c'est déjà en projet avec Macron aux manettes ! Des dictateurs aux commandes d'une démocratie ? Ah, zut, Hollande et Valls y ont déjà pensé ! Des bouchers dans les épiceries vég...