Recherche du mot clé « recyclage » (16 résultats)


Vous l'avez peut être remarqué, vous payez une écotaxe lors de chaque achat d'un appareil électronique ou électroménager neuf, et cette taxe est censée financer le recyclage dudit appareil une fois en fin de vie.

Seulement voilà, toutes les entreprises chargées du recyclage ne jouent pas le jeu, et seulement un faible pourcentage des appareils concernés sont réellement traités, puisque une récente enquête annonce que 40% seulement des déchets électroniques censés être recyclés sont en vérité illégalement envoyés vers les pays en voie de développement.

C'est toutefois une enquête optimiste, puisqu'une autre faite en mai 2015 nous confie que 60 à 90 % des déchets électroniques ne seraient pas traités, au profit de filières criminelles, manipulés sans précaution, ou tout simplement dispe...


Une nouvelle fois, derrière l'argument « écologique » destiné à obtenir la bienveillance du plus grand nombre se dissimule un business juteux qui ne profite vraiment qu'aux grands groupes et multinationales.

Il est cette fois question de l'interdiction des sacs plastiques à usage jetable, loi entrée en vigueur au 1er juillet 2016, et qui comme vous allez le voir, profitera bien plus à la grande distribution en terme de bénéfices qu'à la nature. Le problème n'est en fait pas le sac plastique en lui même, mais la politique de « greenwashing » qui est menée à l'encontre de tout bon sens.

Il est question ici de loi relative à « La transition énergétique pour la croissance verte », or si l'on prend le temps d'y réfléchir un tant soit peu, on comprend que la « croissance » est incompatible ...

Bien que le titre puisse vous paraître aussi alarmiste que racoleur, vous comprendrez à la lecture de ce qui suit qu'il n'est en rien exagéré, et que exception faite des pays sous-développés du tiers monde, tout le monde sans la moindre exception en subira les conséquences.

Comme vous l'avez compris, il est question de ressources énergétiques, et plus particulièrement de la dernière ligne droite concernant l'épuisement de ces dernières, et c'est un article de Charles Sannat paru aujourd'hui qui m'a incité à publier à mon tour cet avertissement, puisqu'il indique que l'Arabie Saoudite, premier exportateur de brut, se prépare à l’après-pétrole en 2020.

Bien que ce danger ait déjà été sporadiquement évoqué par certains médias, il n'en reste pas moins réel, alors que les contraintes que l...


Lors de la récente publication sur l’affaire des Panama papers, bien que n’ayant pas le moindre doute, tant sur les intentions malhonnêtes que sur les instigateurs de cette « fuite » savamment organisée, je sentais qu’un élément important m’échappait pour justifier ce que tout porte à qualifier de gigantesque manipulation.

Cet élément a fait surface hier, et je remercie Philippe M de l’avoir porté à ma connaissance. Cette découverte, qui porte le nom de Fatca vient changer complètement la donne comme vous allez le découvrir. Oubliez les « carabistouilles » (comme dirait JP Petit) selon lesquelles le mobile serait de nuire à Vladimir Poutine ou encore Bachar al Assad, il ne s’agit que de bonus potentiels, car vous allez voir que le but principal est tout autre, et que les explications q...

La chute de l'empire américain continue, entrainant dans son sillage les symboles qui furent à l'origine de sa grandeur d'autrefois. Après la faillite de Détroit, qui fût autrefois un pôle logistique incontournable, c'est aujourd'hui Las Végas - icône du gigantisme américain, mais aussi de sa décadence -, qui s'apprête à disparaître.
 
Il n'est pas question ici d'analogie concernant la cause de cette chute, puisque celle de Détroit est le fruit d'une gestion économique calamiteuse ayant engendré une dette colossale, mais bien d'une idéologie absurde épaulée d'une lignée politique insouciante du long terme à laquelle le slogan débile « Yes we can » colle parfaitement. Construire un oasis de luxure (et de débauche) au beau milieu d'une zone désertique, et donc de facto ou l'eau est une denr...