Recherche du mot clé « rats de laboratoire » (3 résultats)

Terre d'éternels conflits armés, vaste cimetière à ciel ouvert où sont enterrées chaque année des millions de personnes, désert des économies flouées et des rêves spoliées, l'Afrique est aussi l'eldorado des firmes pharmaceutiques internationales qui viennent y tester leurs nouveaux produits dans l'absolu mépris des règles éthiques de la recherche biomédicale.
 
C'est ainsi que malgré elle et au détriment des vies humaines sacrifiées sans scrupules sur l'autel du « progrès » médical, l'Afrique contribue à faire avancer la science. Surfant sur le climat de corruption généralisée des autorités et gouvernements locaux, de l'impunité cancérigène, les laboratoires pharmaceutiques ont investi le continent nègre pour le « sauver » du marasme sanitaire dans lequel il s'enfonce un peu plus chaque ...


Des chercheurs français ont étudié secrètement, pendant deux ans, 200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes... une hécatombe. Et une bombe pour l'industrie OGM.
 
C'est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine « Food and Chemical Toxicology » - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l'expérimentation menée par l'équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l'innocuité du maïs génétiquement modifié.
 
Lourdement toxique et souvent mortel
 
Même à faible dose, l'OGM étudié se révèle lourdement ...

Extraite du sol de l'Île de Pâques, cette substance pourrait révolutionner les traitements contre la sénilité. Les essais menés en laboratoire sur des animaux montrent un ralentissement du vieillissement et une incroyable préservation des facultés cognitives.
 
Un médicament bénéfique à tout âge
 
Les scientifiques ont-ils trouvé une parade à la dégradation des capacités cérébrales accompagnant le vieillissement de l'être humain ? Dans les laboratoires de l'Université du Texas, à San Antonio, les chercheurs veulent y croire et placent leurs espoirs dans un nouveau médicament provenant de l'une des terres les plus isolées de la planète : la mystérieuse Île de Pâques.
 
La rapamycine, ainsi nommée en référence à Rapa Nui (le nom autochtone de l'Île de Pâques) a été administrée à des rats de la...