Recherche du mot clé « raid aérien » (3 résultats)


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...


C’est sans surprise que le principe de démocratie vient une nouvelle fois d’être piétinée au nom d’un néolibéralisme accru et d’une régression sociale sans précédent. Pour la troisième fois, l’article 49 alinéa 3 de la Constitution a été utilisé afin de faire taire toute contestation concernant un projet de loi travail pourtant rejeté à 70% par la population ainsi que par les syndicats, exception faite de la CFDT qui, sans étonnement, s’est rangé du côté du patronat.

Nous sommes donc pour la première fois face à une loi adoptée sans pour autant avoir été votée une seule fois à l’Assemblée nationale, une première ! Un énième 49-3 qui engage ainsi de nouveau la « responsabilité » du gouvernement, cette même responsabilité qu’il n’assume pourtant pas quand cela concerne les tragédies des ...

L'aviation israélienne est encore intervenue en appui tactique à des groupes rebelles à l'intérieur de la Syrie, selon diverses sources. Les Etats-Unis d'Amérique ont diffusé cette information.
 
Ce nouveau raid a été conduit ce matin à partir de l'espace aérien libanais, survolé depuis des jours par des dizaines d'avions militaires israéliens. Le succès des opérations de reconquête de l'armée syrienne et l'intervention du Hezbollah libanais a paniqué les dirigeants israéliens au point où ils ont tenté de faire entrer les Etats-Unis dans la guerre contre la Syrie en prétextant une pseudo-affaire d'armes chimiques, dont la fameuse attaque près d'Alep, vraisemblablement effectué par des éléments du Mossad. N'ayant pu entrainer Washington dans une attaque directe contre la Syrie, Tel-Aviv e...