Recherche du mot clé « radiotélescope » (3 résultats)


L'hypothèse dont il est question ici pourrait provoquer une grande déception parmi les innombrables adhérents à la théorie d'une existence extra-terrestre, adhérant dont votre veilleur fait partie.

Pour les non-initiés, c'est le 15 août 1977 que Jerry Ehman de l'Université d’état de l'Ohio enregistra avec le radiotélescope de Big Ear un signal trente fois plus fort que celui des étoiles, et ce durant une période de 72 secondes sur la fréquence de 21 centimètres. Ce signal sera ensuite baptisé « Wow! » en référence à l'annotation apposée sur la marge de la sortie imprimée du signal, et n'a plus été détecté depuis...

Ce fameux signal est aujourd'hui remis en question à l'initiative d'une découverte relatant la présence à l'époque de deux comètes dans la zone de l'espace concernée. Bien que ...

Bien que cette énorme découverte soit le fruit du hasard, elle pourrait avoir un impact sans précédent sur les modèles connus concernant l’évolution de l’Univers, et peut être bien plus encore, puisque cela suggère la possibilité d'une nouvelle physique ayant opéré très tôt dans l'histoire du cosmos.

Cette révélation issue d’une simple observation des sources radio les plus faibles avec un radiotélescope dans un coin de l’Univers a mis en évidence un alignement pour le moins inhabituel de jets de trous noirs supermassifs, puisque leurs axes de rotation semblent alignés.

La découverte pourrait passer pour être anodine, si ce n'est qu'ici le phénomène observé occupe une région de l'univers si grande que la possibilité d'une anomalie isolée ne peut être envisagée, et suggère que toute un...

Les astronomes du radiotélescope d'Arecibo, le plus grand et le plus sensible au monde, ont détecté des signaux radio inconnus. Ces ondes pourraient provenir d'une autre galaxie...
 
De mystérieuses impulsions radio ultra-rapides (quelques millièmes de secondes), surgies du fin fond de l'espace, ont été détectées par le radiotélescope de l'observatoire d'Arecibo (Porto-Rico), le plus grand et le plus sensible radiotélescope du monde (il est doté d'une antenne parabolique de 305 mètres de diamètre). Ce résultat est publié le 10 juillet 2014 dans la revue The Astrophysical Journal. D'où proviennent ces étranges signaux radio, appelés « sursauts radio » par les astrophysiciens ? D'après les auteurs de l'étude, ils semblent avoir été émis depuis une autre galaxie, à plusieurs millions d'année...