Recherche du mot clé « rêve américain » (5 résultats)

Je vous annonçais il y a deux jours les chiffres officiels signant la fin du nouveau rêve américain associé au gaz de schiste. Pour ceux et celles d'entre vous qui auraient encore des doutes quant au procédé de fracturation hydraulique, voltairenet nous offre un document officiel détaillant les substances chimiques utilisées.
 
Ce document survient alors que le traité transatlantique est en cours de négociation, et que les tensions entre les Etats-Unis et la Russie vis à vis de l'Ukraine sont utilisées afin de contraindre les pays de l'Union Européenne à se tourner vers l'alternative énergétique américaine. A ce propos, Charles Sannat, via son site lecontrarien, nous apprend que l'Allemagne est prête à autoriser le gaz de schiste !
 
Plutôt que de prolonger un contrat gazier pérenne avec P...

Les réserves de gaz de schiste aux Etats-Unis seraient finalement 96% inférieures à ce qu'avait initialement estimé l'Energy Information Administration, rendant caduc le nouveau rêve américain. Je l'avais annoncé à maintes reprises dans le passé, et les chiffres sont la. Et dire que le traité transatlantique veut nous imposer cette technologie, qui, en plus d'être dangereuse, est vouée à l'échec. Le veilleur
 
Le nouveau rêve américain ? redevenir les rois du pétrole - n'était bien qu'un rêve : l'EIA (Energy Information Administration) a ramené sur terre les espoirs de trouver en quantité énorme du gaz et du pétrole de schiste en Californie en diminuant les estimations de 2011 de... 96% ! Au lieu de contribuer activement à l'autonomie énergétique souhaitée par les Etats-Unis, cette réserv...

La ville de Détroit, symbole du capitalisme et de l'industrie automobile, n'est plus que l'ombre d'elle-même. En cinq ans, ses habitants ont subi une brutale décroissance forcée : un taux de chômage exorbitant, un exode urbain sans précédent, des services publics délabrés.
 
Pourtant, derrière les scènes de désolation, une société post-industrielle est en train de naître, grâce à l'expansion d'une agriculture urbaine et à l'émergence de solidarités de quartier. Basta ! a rencontré celles et ceux qui bâtissent une nouvelle cité sur les ruines de la Babylone déchue.
 
Des trottoirs et des parkings vides longent les vastes avenues. Une enfilade de magasins aux rideaux baissés quadrille le centre-ville de Détroit, berceau de l'industrie automobile américaine. Les banderoles « à vendre » et « à...

La démission du patron du leader des gaz de schiste aux États-Unis augure un nouveau scandale à Wall Street...
 
« On peut être le gars le plus intelligent de la pièce mais se trouver dans la mauvaise pièce », a déclaré, dans une interview, en mars dernier, Aubrey McClendon. Sentence prémonitoire, car il semble bien avoir été, ces derniers mois, au mauvais endroit. Sous la pression d'actionnaires minoritaires mais remuants, le patron de Chesapeake va quitter la société qu'il a co-fondée en 1989 et qui est devenue depuis le deuxième plus gros producteur de gaz naturel des Etats-Unis.
 
En quelques années, Aubrey McClendon avait fait de son entreprise Chesapeake le numéro deux du gaz naturel aux Etats-Unis. L'entreprise est, en effet, pionnière dans l'exploitation de la fracturation hydrauliq...

Au fond, cela ne surprendra personne. Voir ces révélations couchées par écrit comme cela la sainte alliance du fric et du démon sera pour certains insupportable. Ces écrits datent de 1997, mais personne ne les avait traduits en français. J'avais espéré l'aide d'autres bloggers bien connus, pour valider la traduction, mais depuis 48 heures, pas de signe de vie.

Aussi je me risque à vous passer ces révélations avec une ou deux traductions « brutes de fonderie » qui peuvent sembler abruptes. En tout cas, je peux vous assurer que cela m'a pris un temps certain, et que j'ai fait mon maximum. En fait, tout est parti de la « scopolamine », en réaction à l'affaire Holmes, sur la piste d'Isabelle (conscience du peuple) qui a tout pointé à l'origine. Vous allez voir c'est énorme, moi-même j'ai hal...