Recherche du mot clé « réseaux informatiques » (8 résultats)

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.
 
En effet, après analyse de l'ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l'agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s'affaiblit, révélant la forte probabilité d'un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l'avenir, et pas seulement concernant notre civilisation - principalement basée su...

Il est intéressant de constater que ces faits surviennent peu de temps après les accords historiques récents passés entre la Russie et la Chine. Ces accords dérangent au plus haut point les Etats-Unis, et c'est peu dire.
 
On dirait bien que l'oncle Sam, après avoir tenté de diaboliser la Russie pour les évènements dont il est responsable en Ukraine, cherche à faire de même avec l'empire Chinois, et la encore, ses « sanctions officieuses » semblent se retourner contre lui. Pauvre bougre, on en aurait presque de la peine ;-) Le veilleur
 
Les entreprises d'État chinoises ont été ordonnées de rompre leurs relations avec des cabinets de consulting américains, selon le quotidien britannique The Financial Times, qui cite des sources anonymes. Ainsi, les cabinets de consulting américains, notamme...

Des milliers de « hackers » chinois, pour la plupart télécommandés par l'armée populaire, ont pénétré dans les réseaux informatiques des puissances occidentales.
 
C'est une guerre qui ne s'annonce par aucune explosion de bombe ou de missile, qui n'a pas fait de victimes humaines ni, non plus pour le moment, de destruction d'entreprises industrielles, de voies de communication ou de bâtiments. Mais pour silencieuse et quasiment invisible qu'elle soit, cette guerre sur la Toile est une menace considérable pour les secteurs militaires, industriels et politiques d'une nation. Car son objectif est de violer et de voler les secrets d'un pays. Et au besoin de désorganiser sa vie économique et sociale. Par exemple, en paralysant la circulation aérienne, en provoquant l'arrêt d'une centrale nuclé...

C'est l'un des hold-up les plus audacieux réalisés contre l'Etat français. En mai dernier, quelques jours avant le second tour de l'élection présidentielle, des pirates ont réussi à s'introduire dans les réseaux informatiques de l'Elysée (lien).
 
Révélée par le quotidien régional Le Télégramme, cette intrusion avait alors été soigneusement étouffée par le Château. Une omerta qui, jusqu'à présent, n'avait pas été brisée. Aucune information n'avait filtré sur la nature des agresseurs, ou même sur le préjudice subi. Pourtant, l'affaire est grave, d'autant qu'elle constituerait une cyberattaque sans précédent entre pays alliés.
 
L'Express peut révéler que les intrus ont non seulement réussi à pénétrer au coeur même du pouvoir politique français, mais qu'ils ont pu fouiller les ordinateurs des...

Enfin, sachant les moyens que l'on déploie en France, si même eux sont en difficulté face à la Chine, avec les moyens qu'ils mettent, inutile de vous dire dans quel état de vulnérabilité l'on doit être.... Je pense notamment à nos infrastructures de type centrales nucléaires... Ce qui me fait dire que ça pourrait être « Open Bar » pour certaines personnes mal intentionnées...
 
Des pirates informatiques, liés au gouvernement de la Chine, ont pénétré par effraction dans un des réseaux informatiques les plus sensibles du gouvernement des États-Unis, ouvrant une brèche dans un système employé par le bureau militaire de la Maison Blanche pour des commandes nucléaires, selon la défense et des agents des renseignements au courant de l'incident.
 
Un fonctionnaire a déclaré que l'infraction cybern...