Recherche du mot clé « réseau informatique » (3 résultats)


Centre névralgique par excellence de notre civilisation moderne, la moindre des actions de notre quotidien est dépendante du réseau électrique sans lequel nos existences seraient bien différentes. L'utilisation de cette énergie qui nous est distribuée et que nous utilisons tous les jours est tellement profondément ancrée en nous que nous en oublions son importance vitale et à quel point nous en sommes dépendants.

Pourtant, ce cœur de notre système qui se doit d'être protégé comme nul autre l'est-il réellement ? Sommes nous à l'abri d'actes malveillants capables de nous priver de cet indispensable courant électrique ? Visiblement pas comme le démontre une nouvelle expérience dans laquelle une compagnie américaine a recruté des hackers pour tester la sécurité de son réseau.

C'est un art...

Enfin, sachant les moyens que l'on déploie en France, si même eux sont en difficulté face à la Chine, avec les moyens qu'ils mettent, inutile de vous dire dans quel état de vulnérabilité l'on doit être.... Je pense notamment à nos infrastructures de type centrales nucléaires... Ce qui me fait dire que ça pourrait être « Open Bar » pour certaines personnes mal intentionnées...
 
Des pirates informatiques, liés au gouvernement de la Chine, ont pénétré par effraction dans un des réseaux informatiques les plus sensibles du gouvernement des États-Unis, ouvrant une brèche dans un système employé par le bureau militaire de la Maison Blanche pour des commandes nucléaires, selon la défense et des agents des renseignements au courant de l'incident.
 
Un fonctionnaire a déclaré que l'infraction cybern...

Selon l'éditeur F-Secure, des responsables de l'Agence de l'énergie atomique (AIEA) témoignent qu'un ver plutôt particulier touche certains postes de la centrale de Natanz (Iran). Le malware passerait ensuite de la musique (le son à fond) sur les machines vérolées.
 
Selon Mikko Hypponen, le directeur technique de l'éditeur F-Secure, un nouveau malware pourrait s'être attaqué aux équipements informatiques présentes dans des installations nucléaires basées en Iran. Dans une note publiée sur son blog, le responsable indique avoir reçu un message provenant d'ingénieurs de l'AIEA.
 
Ces derniers expliquent qu'un ver a visiblement attaqué leur réseau informatique à partir d'un outil de type Metasploit qui détecte les vulnérabilités d'un système informatique. Ce malware aurait alors non seulement...