Recherche du mot clé « réglementation européenne » (9 résultats)


Pour ceux et celles qui ne l'auraient pas encore vu, « Demain » est un film documentaire français sorti en 2015, et qui aborde d'un point de vue optimiste de multiples problèmes préoccupants qui nous attendent dans un avenir proche, tout en recensant des initiatives et exemples concrets de par le monde, et prétend apporter des solutions aux défis environnementaux et sociaux de notre époque, qu'il s'agisse d'agriculture, d'énergie, d'économie, d'éducation ou de gouvernance.

Je fait l'impasse sur le sempiternel « réchauffement climatique anthropique » une nouvelle fois évoqué, car si vous me suivez régulièrement, vous devez savoir ce que je pense de cette fable. Passé cette clarification, ce documentaire, bien qu'encourageant, me laisse un arrière goût d'une utopie gentillette, laissant ...


« Brexit », le terme martelé par tous les médias, officiels ou non, depuis quelques jours, et qui in fine, signifierait la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, est-il si dangereux pour le reste des autres pays comme on tente de nous le faire croire ? Serait-il au moins possible ?

Mes confrères ayant abordé le sujet, je me devais d'en faire autant, mais je vous avoue que mon idée première était d'attendre les résultats avant de spéculer sur ce qui me semble être ni plus ni moins qu'une mascarade distrayante pour les badauds. On voudrait donc nous faire croire qu'un pays aussi impliqué que l'est l'Angleterre dans l'avènement du Nouvel Ordre Mondial, autoriserait le petit peuple à décider de son avenir, à un moment ou cet empire militaro-économique est au plus mal en tous p...


C'était à prévoir, les bénéfices du géant Monsanto sont à la baisse, et cette tendance devrait théoriquement s'accentuer pour les mois/années à venir... Théoriquement, car si en effet de nombreux facteurs sont responsables de cette baisse notoire de profits, ne perdons pas de vue que le lobby de l'agro-alimentaire a le bras long et peut encore nous réserver certaines surprises.

Tout comme les organismes banquiers ainsi que pharmaceutiques, le business faramineux de l'agro-alimentaire bénéficie d'une protection gouvernementale à peine dissimulée, et les pressions qu'exercent ses représentants auprès de la commission européenne de Bruxelles leur ouvre de nombreuses portes, à l'image de la récente affaire de blanchiment du glyphosate cancérigène de Monsanto par Bruxelles.

Certains d'entr...

Comme si les fraudes n'existaient pas, la réglementation européenne autorise désormais toutes les dérives.
 
C'est une affaire dont la presse n'a pas fait ses choux gras. En décembre, la police italienne a démantelé un énorme trafic de faux produits bio. Les margoulins, soupçonnés d'être liés à la mafia, avaient trouvé la combine : acheter en Roumanie des céréales et des fruits secs bon marché, transformés en produits bio grâce à de faux documents, et revendus quatre fois plus cher à des grossistes qui n'y voyaient que du feu. Neuf pays européens, dont la France, ont profité de ces marchandises pleines de pesticides, dûment étiquetées « bio ».
 
Depuis cinq ans que durait le trafic, des milliers de tonnes de faux produits bio auraient ainsi été écoulées pour un paquet d'oseille, au moins 22...

Les désodorisants et blocs WC sont des produits dont on parle peu. A priori, pas de quoi s'enflammer pour des produits aussi triviaux.

Et pourtant ! Il faudrait porter un peu plus d'attention à ces désodorisants WC auxquels dont on fait si peu de cas. Car certains contiennent un cancérogène possible, le dichlorobenzène, qu'il vaut mieux éviter.

Stop aux désodorisants et aux blocs WC dangereux

Le bloc WC Harpic, le plus connu, « colore l'eau en bleu, nettoie et fait briller, désodorise, combat la formation du tartre ». Mais ce n'est pas tout ! Les spécialistes sont au courant mais rien ne change. De la même façon que pour parabens ou les bisphénols, il a fallu attendre que des médias s'emparent de la question avant que quelque chose ne change. Alors, parlons-en !
 
A quoi sert un bloc WC ...