Recherche du mot clé « récif » (9 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...

Alors que de récentes études de chercheurs australiens alertent que 99% des échantillons de coraux étudiés dans la grande barrière de corail dénotent les traces d'un blanchissement annonçant leur prochaine mort, des autorisations d'exploitation minière viennent d'être accordées à un groupe industriel malgré les dangers évidents.

Ce deuxième « poumon » de la planète pour son apport en oxygène, et qui rappelons le, est un patrimoine mondial sous l'égide de l'Unesco depuis 1981, avait réussi à échapper à la menace du lobby du gaz de schiste en 2013. Toujours sous des prétextes énergétiques, c'est au tour du charbon de menacer cette fois la grande barrière de disparition.

Nous constatons une fois de plus qu'au sein du système consumériste dans lequel nous vivons, tout à un prix, et celui ...

Un séisme d'une magnitude de 6,7 s'est produit aujourd'hui à 17H36 (heure locale) au large des Iles Hunter et à seulement 230 km des îles Loyautés et 397 kilomètres de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie.
 
L'épicentre du tremblement de terre se situe non loin de la fosse du Vanuatu à une profondeur de 117 km, selon l'institut américain de géophysique (USGS - 110 Km selon le réseau sismologique de Nouvelle-Calédonie). Selon les sites spécialisés il s'agit du plus important séisme ayant eu lieu ce 1er mai 2014. Cette puissante secousse n'a cependant pas déclenché d'alerte au tsunami.
 
En effet, l'hypocentre du séisme était « trop profond » pour avoir généré un tsunami, a précisé le Centre d'information du Pacifique sur les tsunami. Le site local caledosphere.com indique que
 
« Quelques minutes apr...

Le 31 mars 2014, le cinquième rapport scientifique d'une série produite par le Nongovernmental International Panel on Climate Change (NIPCC) : « Climate Change Reconsidered II: Biological Impacts », a été rendu public. Bien que peu relayé par les organes de propagande, cette nouvelle publication présente un rapport indépendant, complet et faisant autorité sur l'état actuel de la climatologie.
 
Il constitue la réponse à la propagande diffusée par le Groupe Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) de l'ONU et ses laquais, et un démenti direct au racontar selon lequel aucun vrai climatologue ne conteste les conclusions des alarmistes du changement climatique. Ce rapport apporte la lumière de la véritable science derrière le réchauffement climatique et ses effets possibles, à ce...

Inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, la grande barrière de corail (wiki) s'étend sur 2.600 kilomètres, le long des côtes de l'Etat de Queensland, au nord de l'Australie, et s'enfonce de 250 kilomètres au large. Elle abrite le dixième des écosystèmes coralliens de la planète, et ces oasis sont à la base de toute la chaîne alimentaire. 1.500 espèces de poissons et 4.000 mollusques différents y vivent.
 
La disparition de la barrière aurait un impact catastrophique pour nous, la barrière de corail est un des poumons de la terre, et sa disparition aurait les mêmes conséquences au niveau de l'oxygène mondial que celle de la forêt amazonienne considérée comme le « poumon de la planète ». Afin de mieux vous aider à prendre conscience du joyau que nous pourrions perdre, je vous inv...