Recherche du mot clé « productivité » (18 résultats)

Étudier durant sa jeunesse, trouver un emploi stable et bien rémunéré (à défaut d'être épanouissant), avoir un cercle d'amis, rencontrer l'âme sœur, se marier, acheter une maison, avoir un ou des enfants, ne pas faire trop de vagues durant son existence en attendant patiemment une retraite bien méritée, pour enfin « profiter » tant bien que mal de la vie qui reste, si toutefois vous avez la chance de pouvoir arriver en bonne santé jusqu'à cette dernière et ultime étape. C'est la vie « idéale » telle qu'elle nous est vendue par ce système, et depuis maintenant tellement longtemps que personne ne songerait à la remettre en question un seul instant.

Pourtant, c'est ignorer nos racines, car l'homme était nomade bien avant d'être sédentaire, mais sa quête de confort et de sécurité l'a amené...

Avant d'aller plus loin, un petit rappel s'impose sur le terme « démocratie » utilisé si souvent et nerveusement par le general Wallz.

Le terme démocratie désigne le régime politique dans lequel le peuple a le pouvoir, ce qui n'est visiblement plus le cas dans notre pays. A contrario, une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu'aucune loi ou institution ne les limite. Selon Encyclopædia Universalis :

La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit dans des crises sociales très graves, où elle sert soit à précipiter l'évolution en cours (dictatures révolutionnaires), soit à l'empêcher ou à la freiner ...

Je n’ai pas trouvé d’autre mot que l’esclavagisme pour qualifier ce refus des besoins humains élémentaires aux ouvriers par des employeurs aux yeux desquels seul le mot « productivité » compte. Vous imaginez le tableau ? En être réduit à porter des couches car on vous refuse le droit de faire vos besoins, et vous oblige ainsi à uriner et vous déféquer dessus ? Honteux, abject, ignoble, les qualificatifs ne manquent pas !

Comme le souligne à juste titre le site Quartz

Quand vous achetez votre poulet au supermarché ou quand vous mangez au KFC, l’étiquette ne mentionnera jamais les informations choquantes sur les gens qui rendent ce repas possible. Elle ne mentionnera pas, par exemple, que les employés qui ont préparé ce poulet ont peut-être dû porter une couche en travaillant.

Ne riez...

Le business de la santé est un marché juteux que contrôle depuis longtemps les lobbys pharmaceutiques (big pharma), sans la moindre humanité, et au mépris de toute déontologie. Le maître mot est le profit, et ne tolère aucune considération pour la détresse humaine ni même la souffrance. Parmi les nombreux domaines ou sévit la corruption, il en est un qui m'affecte plus que les autres, et ce pour des raisons personnelles : Le cancer.
 
Fléau contemporain crée par la civilisation moderne, et volontairement entretenue pour engraisser les groupes pharmaceutiques, alors que des remèdes efficaces existent mais sont ignominieusement ignorés de ces mêmes institutions à cause du manque de bénéfices que ces solutions entraineraient... Merci à Jérémy Anso pour mettre en lumière de nouvelles preuves ...

Détenteur, ou plutôt usurpateur de nombreux brevets sur le vivant, la quête de cette sombre firme ne prendra fin que lorsqu'ils contrôleront la totalité de la chaine alimentaire. Ce qu'ils semblent être en passe de concrétiser, puisque l'introduction d'une nouvelle espèce d'abeille génétiquement modifiée se fera au détriment des espèces naturelles existantes.
 
Sous couvert de vouloir « améliorer » le monde à grand coup de produits toxiques, ces tristes personnages responsables de la ruine de nombreux paysans, ainsi que de l'augmentation de troubles neurologiques de par le monde, n'auront de cesse que lorsqu'ils auront la main mise sur la totalité de l'alimentation mondiale, dont un chainon principal est... L'abeille !
 
Souvenez vous, « Qui contrôle la nourriture contrôle le monde ». Le ve...