Recherche du mot clé « preuves concrètes » (2 résultats)

L'information a fait le tour du web hier, provoquant étonnement et indignement : Le président sortant Barack Obama a, dans un élan puéril aux apparences vindicatives, expulsé sans ménagement 35 diplomates du sol américain et fait fermer deux bâtiments russes à New York et dans le Maryland.

Le motif évoqué est que Moscou se serait ingéré dans les élections présidentielles américaines en ayant orchestré - et même supervisé en personne - des attaques informatiques. Ce sont ces mêmes accusations qui sont reprises unanimement par les médias mainstream depuis des semaines, et qui selon ces derniers, rendent Vladimir Poutine directement responsable de la cuisante défaite d'Hillary Clinton face à Donald Trump.

Des accusations démenties pourtant à de nombreuses reprises par les responsables ru...

La Bolivie possède « des preuves concrètes » que les Etats-Unis complotent pour déstabiliser la nation latino-américaine, a dit le ministre bolivien Juan Ramon Quintana. Les preuves du « harcèlement » états-unien du gouvernement bolivien seront remises au président Obama a t'il ajouté.
 
Le gouvernement bolivien « suit de manière scrupuleuse » l'activité américaine en Bolivie, a dit le ministre bolivien Quintana dans une conférence de presse.

« Il y a tellement de preuves à remettre au président des Etats-Unis pour pouvoir lui dire : Arrêtez de harceler le gouvernement bolivien, arrêtez de nous tendre des embuscades politiques et de nous acculé politiquement ! » 
a insisté Quintana. Il a ajouté que des enquêtes sur le trafic de drogue et sur les abus des droits de l'Homme révèleraient une...