Recherche du mot clé « prélèvements » (19 résultats)


Je vous en ai parlé à maintes reprises et je ne suis pas le seul, l'argent liquide est amené à disparaitre, comme tout autre moyen de paiement non numérique qui ne saurait être sous l'emprise des lobbies bancaires.

Mais les habitudes ont la dent dure, et ce but ne peut être atteint uniquement en procédant par étape, tout comme pour la fameuse histoire de la grenouille dans la casserole d'eau. Une première étape significative a déjà été franchie en plafonnant tout paiement en argent liquide à 1000 €, et ce afin de « lutter contre le blanchiment d'argent ».

Il est plus que probable que, dans un futur proche, ce plafond soit abaissé à nouveau, mais en attendant que cette prédiction - qui n'a rien de médiumnique - se voit appliquée, le projet de loi Sapin II prévoit une réduction importan...


Je suis tombé hier par hasard sur un vieil article de janvier 2014, mais qui n'a pas pris une ride car intemporel, et d'autant plus d'actualité dans le contexte de la récente Loi travail qui nous a été imposée à grands coups de 49.3 par les gradés de la kommandantur élyséenne.

Que nous le voulions ou non, nous ne sommes que de passage dans ce monde, et nous devons réfléchir à ce que nous retiendrons de ce que nous avons fait de notre courte existence le moment venu de « souffler la veilleuse ». Notre routine quotidienne tend à nous le faire oublier, mais notre vie est précieuse, et si vous l'avez perdu de vue ou en doutez encore, souvenez-vous que dans l'immensité de l'univers formé de milliards de galaxies, elles-même composées de milliards de systèmes planétaires similaires au notre,...


A l'image de la prévention répression routière et de leurs innombrables machines à fric que sont les radars et autres dispositifs similaires, L'URSSAF (unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales), dont la principale mission est la collecte des cotisations salariales et patronales, semble également lancée dans la politique du chiffre.

Bien évidemment, contrôles et redressements font partie également des autres missions à charge de cet organisme qui doit faire face à un nombre croissant de fraudeurs en tous genres, cependant, de plus en plus d'abus sont constatés, et l'octroi d'une prime d'intéressement aux inspecteurs les plus zélés permet d'y voir plus clair dans les motivations de ces derniers.

Il est donc évident que le redressement est désorm...

Depuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur - qui pourrait être un prélude à une catastrophe nucléaire - est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA).
 
Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176.000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l'Américium et du Plutonium, issus d'activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d'origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s'est échappée et s'échappe encore...

Hier, j'évoquais dans l'un des articles du Contrarien Matin la dernière volonté de la banque ING (lien ci-dessous) qui, comme toutes les banques, toujours à la recherche de profits supplémentaires, avait décidé de revendre les informations disponibles concernant les habitudes de ses clients. Je vous l'expliquerai en détail un peu plus bas, mais sachez qu'un banquier sait absolument tout de vous et c'est effrayant !
 
Si les banques se lancent dans ce que l'on appelle l'exploitation du « big data », alors on lira en vous comme dans un livre ouvert, on saura vous localiser, vous cibler, vous faire parvenir les bonnes sollicitations commerciales. Exploiter les données bancaires est le rêve absolu de toutes les entreprises de marketing car ces informations sont capitales.
 
Avant de vous expl...